Lundi 15 Juillet, 2024 - 12:22 AM / Abidjan +33
Lundi 15 Juillet, 2024 - 12:22 AM / Abidjan +33
Afrique

Sénégal : un footballeur de 27 ans placé sous mandat de dépôt pour "détournement de mineur"

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
Détournement
Serigne Ndiaye, un footballeur de 27 ans, est dans de salles draps. Il est accusé d'avoir entraîné sa copine mineure de 16 ans, qui a déserté la maison familiale, au jardin public de leur quartier, avant d'y entretenir des rapports sexuels et passer la nuit avec elle. Il est poursuivi pour "détournement de mineure."

Voisins au quartier Moussa Ndoye dans la banlieue de Guédiawaye, Serigne Ndiaye et F. Ndiaye ne se connaissaient pas jusqu'à ce qu'ils se rencontrent sur Facebook. Depuis, ils ont noué une idylle et se retrouvent souvent pour partager des moments d'intimité. Vivant chez son homonyme et tante paternelle, la collégienne de 16 ans est commissionnée, le 2 mai passé, par sa parente pour aller lui récupérer de l'argent chez une amie habitant dans le même quartier. L'adolescente qui avait l'habitude de rejoindre son petit ami ne revient pas durant toute la nuit.

Inquiète, la tante joint au téléphone sa copine chez qui, elle l'avait envoyée, cette dernière lui répond que F. Ndiaye n'a même pas attendu qu'elle lui remette la commission qu'elle était déjà partie sans la prévenir. La peur au ventre, la mère de famille a sillonné tous les quartiers pour retrouver sa nièce, mais sans succès. Très tôt le lendemain au lever du soleil, aux environs de 08 H, elle reçoit un appel téléphonique d'une femme qui l'informe que F. Ndiaye se trouvait dans sa gargote.

Elle se rend sur place et retrouve la disparue. Interpellée par sa tante sur son comportement inhabituel, la collégienne lui rétorque avoir dormi à la belle étoile. Des propos qui sèment le doute chez F.B. Ndiaye qui conduit immédiatement la jeune fille auprès d'une gynécologue à l'hôpital Baudoin pour une consultation. La blouse blanche lui remet les résultats de l'examen médical qui indique que la jeune fille a bien eu des rapports sexuels et l'examen médical parle de lésions récentes de l'hymen. Acculée, F. Ndiaye craque et confie avoir couché à deux reprises avec son copain. Toutefois, elle souligne qu'il ne l'a pas forcée, ni menacée. Sans tarder, la dame conduit l'élève au poste de police de Wakhinane Nimzatt où elle dépose une plainte contre Serigne Ndiaye.

Serigne Ndiaye est cueilli chez lui, dès le lendemain, et conduit au poste de police. Face aux mêmes policiers-enquêteurs, il nie les faits de détournement de mineure qui lui sont reprochés. Il réfute même le fait de sortir avec la nommée F. Ndiaye, qui n'est pas sa copine. « Elle était venue dans mon quartier et elle est entrée chez moi en escaladant le mur de clôture, avant de me rejoindre dans ma chambre, vers 01 H du matin. À ce moment, j'étais dans les bras de Morphée. C'est mon frère Adama Ndiaye qui m'a réveillé pour me signaler sa présence », se défend-il. Ce dernier, interrogé à son tour par les limiers, va confirmer qu'il a eu la surprise, lorsqu'aux environs de 2 H du matin de voir la fille faire irruption dans leur chambre pour lui demander son frère, qui était déjà endormi.

Malgré ses dénégations, le mis en cause est trahi par le contenu des conversations accablantes qu'il a eues sur Facebook avec sa petite amie et qui convainc les limiers de la constance des faits. Au terme de sa garde à vue, Serigne Ndiaye a été déféré, le 17 mai, au parquet du Tribunal de Pikine-Guédiawaye pour détournement de mineure, avant d'être mis sous mandat de dépôt.

Attrait hier jeudi au rôle du Tribunal des flagrants délits, le dossier a été renvoyé au 5 juin prochain.
Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

Auteur Commentaire : Poster votre commentaire
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR