Alaa Salah, l'étudiante devenue icône de la révolution soudanaise

  • Source: : Web-News | Le 11 avril, 2019 à 18:04:10 | Lu 559 fois | 2 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image-d-illustration

Alaa Salah, une jeune étudiante de Khartoum, est devenue une icône de la révolution soudanaise grâce à la mobilisation populaire et une image devenue virale.

Doigt brandi, tenue blanche et lumière se réfléchissant dans ses boucles d'oreille, Alaa Salah est devenue en quelques heures une icône des manifestations soudanaises. La photo de la jeune femme, chantant debout sur une voiture parmi la foule, smartphones à la main, a fait le tour du monde grâce aux réseaux sociaux. Ce mouvement populaire démarré il y a quatre mois à cause de la hausse du prix du pain réclamait le départ d'Omar el-Béchir, depuis plus de 25 ans à la tête du pays et accusé de génocide par la Cour pénale internationale. Le mouvement, qui s'était légèrement réduit après le déclenchement de l'état d'urgence le 22 février, a semble-t-il fini par obtenir gain de cause, cinq jours après un regain de présence dans les rues de Khartoum. Selon le gouvernement, 49 personnes ont été tuées dans la répression des manifestations.


Selon BuzzFeed News, Alaa Salah est étudiante en ingénierie et architecture à l'université de Khartoum, capitale du pays où les protestations ont éclaté. «Les femmes soudanaises ont toujours participé aux révolutions», a-t-elle expliqué à l'AFP, évoquant les reines influentes de l'histoire soudanaise. «Cela fait partie de notre héritage.» Elle a créé un compte Twitter, sur lequel elle a elle-même partagé la photo prise par Lana Haroun. «La lutte pour un Soudan démocratique et prospère continue. Nous ne céderons pas face à el-Béchir, le dictateur tyrannique!» Elle y a raconté son engagement : «Je voulais sortir de la voiture et parler au peuple... dénoncer le racisme et le tribalisme sous toutes ses formes, qui affecte tout le monde. Je voulais parler au nom de la jeunesse...

Lire la suite

 

Auteur: parismatch.com - Web-News


Commentaire (2)


Anonyme En Avril, 2019 (17:55 PM) 0 FansN°: 1
vraiment nous souhaitons à ce que nos copéres comprenent comme ceux-ci , vraiment c'est un corrage innebranable pour leur pays. mais c'est vrai que les gens disent que "la que tu vis çà peut être le rêve de quelqu'un d'autre" je rêve à ce que mon chér pays aussi passe à telle révolution contre le bourreau

j'aime mon pays , je voulais faire quelque chose à mon pays , je rêve avec le changement de mon pays, malgrés la negligence du gouvernement me décourrage, en tout cas j'ai l'espoir .
Anonyme En Avril, 2019 (18:04 PM) 0 FansN°: 2
je suis d'un pays où il manque le courage. hum! ce qui m'etonne de plus est que tous ce qui se passe dans mon pays c'est-à-dire le Tchad sont comme des films qu'ont suit dans la télévision.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]