Algérie: deux anciens ministres placés sous contrôle judiciaire

  • Source: : Web-News | Le 17 juin, 2019 à 16:06:36 | Lu 189 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Karim Djoudi, ex-ministre des Finances, et Amar Tou, ex-ministre des Transports, en poste sous l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, ont été entendus dimanche 16 juin dans le cadre d’une enquête sur des faits de corruption.

Ils ont été ministres, respectivement pendant dix et onze ans, alors qu’Abdelaziz Bouteflika était président. Karim Djoudi était notamment à la tête du ministère des Finances de 2007 à 2014. Amar Tou dirigeait celui des Transports de 2008 à 2013.

Ce dimanche 16 juin, les deux hommes ont été entendus par la Cour suprême dans l’enquête menée depuis plusieurs semaines sur des faits de dilapidation de deniers publics, abus de fonction et octroi d’indus privilèges. Et ils ont été tous les deux placés sous contrôle judiciaire.

La semaine dernière, Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal, deux anciens Premiers ministres, mais aussi Amara Benyounès, ancien ministre du Commerce, ont été placés sous mandat de dépôt et emmenés à la prison de El Harrach.

Six hauts responsables doivent encore être auditionnés dans cette enquête, dont le député et ancien ministre des Transports Boudjemaâ Talaï. Ce dimanche, le Parlement se réunissait pour lever son immunité parlementaire.

 

 

Auteur: Rfi - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]