Assassinat de Norbert Zongo : La France autorise l’extradition de François Compaoré vers le Burkina

  • Source: : Web-News | Le 05 décembre, 2018 à 14:12:46 | Lu 383 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Assassinat de Norbert Zongo : La France autorise l’extradition de François Compaoré vers le Burkina

Le « petit président » sera-t-il jugé dans son pays ? La justice française a autorisé, mercredi 5 décembre, l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso, où le frère de l’ancien président déchu, Blaise Compaoré, est mis en cause dans l’enquête sur l’assassinat du journaliste Norbert Zongo en 1998.

La cour d’appel de Paris a donné son feu vert à cette extradition, à laquelle le parquet général s’était déclaré favorable. Sa décision est encore susceptible de faire l’objet d’un pourvoi en cassation de la part de François Compaoré, 64 ans. Pour être effective, l’extradition devra également faire l’objet d’un décret gouvernemental.

Assassinat d’un journaliste

Au Burkina Faso, François Compaoré est accusé d’« incitation à assassinat » dans l’affaire Norbert Zongo, du nom du directeur de publication de l’hebdomadaire L’Indépendant. Le journaliste avait été tué, avec trois personnes qui l’accompagnaient, dans des conditions mystérieuses, le 13 décembre 1998, alors qu’il enquêtait sur la mort de David Ouedraogo, le chauffeur de François Compaoré.

Lire sur le Monde


Auteur: redaction - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]