le gouvernement d’Ali Bongo saisit la CPI pour étouffer la contestation de l’opposition

  • Source: : Web-News | Le 28 septembre, 2016 à 07:09:47 | Lu 1288 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

le gouvernement d’Ali Bongo saisit la CPI pour étouffer la contestation de l’opposition

L’Etat gabonais a saisi la Cour pénale internationale (CPI) au sujet des événements du 31 août dernier a annoncé jeudi la ministre gabonaise de la Justice, Denise Mekam’ne. L’annonce est intervenue quelques heures l’audience de la Cour constitutionnelle au sujet du contentieux électoral. 

La sortie du gouvernement gabonais vise à mettre la pression sur l’opposition afin d’éviter que des violences aient lieu à l’annonce des résultats définitifs de l’élection présidentielle par la Cour Constitutionnelle.

Plusieurs ministres du gouvernement gabonais ont d’ailleurs accentué la pression sur le camp de Jean Ping, le mettant en garde contre tout acte pouvant troubler la stabilité du pays. C’est à la suite de ces sorties que la ministre de la Justice, Denise Mekam’ne est revenue à la charge annonçant que le gouvernement a saisi la Cour Pénale internationale.

« L’Etat gabonais a pris la décision de saisir la Cour pénale internationale suite aux événements postélectoraux du 31 août dernier… Cette procédure a été engagée parce que ce qui devait rester un défi électoral et républicain peut prendre des contours inattendus autour desquels, la vie des Gabonais est en jeu», a indiqué Denise Mekam’ne.

Cette annonce du gouvernement a surpris plus d’un pour le fait que l’Etat gabonais dispose de tous les moyens juridiques et sécuritaires.


Auteur: oeildafrique.com - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]