Afrique

Les Maliens en Côte d'Ivoire condamnent le gouvernement de transition lancé par Ainea Camara

  • Source: : Web-News | Le 03 mars, 2022 à 00:03:01 | Lu 279 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Les Maliens en Côte d'Ivoire condamnent le gouvernement de transition lancé par Ainea Camara

Les principales organisations de la communauté malienne en Côte d'Ivoire ont dénoncé mercredi le gouvernement de transition lancé par Ainea Ibrahim Camara, à Abidjan, réitérant leur soutien à Assimi Goïta, dans une déclaration.


Ces organisations qualifient de "mensongère, fantaisiste éhontée et irresponsable" la posture de M. Ainea Ibrahim Camara, le président du parti "Mouvement républicain", qui s'était autoproclamé président du gouvernement de transition du Mali dès le 27 février 2022.


"Nous, communauté malienne en Côte d'Ivoire, représentée par le Haut conseil des Maliens de Côte d'Ivoire, le Conseil supérieur de la diaspora malienne, le Conseil national de la jeunesse, la plateforme de la société civile, condamnons ces propos subversifs", indique la déclaration.


"Nous réitérons notre soutien indéfectible et sincère au colonel Assimi Goïta, président de la transition, chef de l'Etat ainsi qu'au gouvernement dirigé par Dr Choguel Maïga, Premier ministre, et à l'ensemble des institutions de la République", souligne la déclaration conjointe.


Les différentes organisations ont par ailleurs exhorté les autorités maliennes à tout mettre en oeuvre en vue de l'"arrestation de cet individu pour qu'il réponde de ses actes devant les juridictions compétentes".


Elles soulignent qu'elles ne sont mêlées ni de près ni de loin à de telles positions qui portent atteinte à la sûreté d'Etat, à la sécurité et à la souveraineté nationale, tout en soutenant que le Mali reste "uni et indivisible".


La déclaration conjointe de ces organisations a été lue, à l'immeuble le Mali à Abidjan, le centre des Affaires d'Abidjan. Le chargé d'Affaires de l'ambassade du Mali, Mahamane Haidara, a dit que c'est "une grande satisfaction" pour lui de les recevoir à l'ambassade.


"Ce jour, toute tendance confondue, au sortir de votre conférence de presse, vous avez tenu à faire comprendre à l'opinion publique nationale et internationale que vous vous désolidarisez complètement de la comédie qu'est venu orchestré M. Ainea Camara", a-t-il martelé. 


Pour lui, la diaspora malienne en Côte d'Ivoire s'acquitte ainsi "d'un devoir patriotique" en réitérant son soutien et son attachement à sa patrie et son "soutien indéfectible au président de la transition, chef de l'Etat, le colonel Assimi Goïta, au Premier ministre Choguel Maïga".


M. Ainea Ibrahim Camara a annoncé, face aux caméras, la mise en place d’un gouvernement de transition depuis la Côte d'Ivoire, s’autoproclamant président du Mali dès le dimanche 27 février 2022.


Le gouvernement ivoirien a condamné "ces agissements qui sont contraires aux principes démocratiques d’accession au pouvoir d’Etat et réaffirme son soutien aux efforts en cours par la CEDEAO pour une sortie de crise au Mali", dans un communiqué.


L'Etat ivoirien, "respectueux de la souveraineté des Etats, ne saurait tolérer la déstabilisation d’un pays frère à partir de son territoire, ce qui du reste est contraire à la tradition d’entente cordiale et de fraternité entre la Côte d’Ivoire et ses voisins", poursuit le texte.


La Côte d’Ivoire se réserve le droit de prendre des mesures à l’encontre de toute personne dont les agissements mettraient à mal ses relations avec des pays tiers, conclut le communiqué signé par le ministre de l'Intérieur et de la sécurité, le général Diomandé Vagondo.


Auteur: APA - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]