Mali: les rebelles de la CMA refusent l'entrée de Kidal à d'autres groupes armés

  • Source: : Web-News | Le 04 décembre, 2018 à 12:12:58 | Lu 308 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Image d'illustration

Au Mali, dans le cadre du processus « DDR », désarmement, démobilisation et réinsertion, un peu plus d'un millier de combattants, proche de Bamako et de l'ex-rébellion, ont déjà déposé leurs armes dans trois localités du nord du Mali (Tombouctou, Gao et Kidal). Mais près de 200 autres combattants, issus de groupes non-signataires de l'accord pour la paix, rongent leur frein à l'entrée de Kidal. Les ex-rebelles qui contrôlent la ville refusent, pour le moment, de leur donner le feu vert. La mission de l'ONU au Mali n'approuve pas.

L’ex-rébellion, qui contrôle toujours la ville de Kidal, refuse pour le moment de les recevoir. Et les presque 200 combattants des mouvements armés non-signataires de l’accord de paix, mais intégrés dans le processus de désarmement, ont été obligé de rebrousser chemin. Ils attendent qu’une solution soit trouvée.

lire la suite sur

 

 

Auteur: Rfi - Web-News


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]