Mardi 05 Mars, 2024 - 2:26 PM / Abidjan +33
Mardi 05 Mars, 2024 - 2:26 PM / Abidjan +33
Afrique

Niger: la junte abroge une loi criminalisant le trafic de migrants

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
drogue

Le chef de la junte au Niger, le général Abdourahamane Tiani, a signé le décret d’abrogation ce 27 novembre 2023, indique à RFI le ministre nigérien de l’Intérieur.

La loi de 2015 sur le trafic illicite de migrants punissait de trois à dix ans d’emprisonnement et de 1 à 5 millions de francs CFA d’amende – jusqu’à 7 500 euros – toute personne qui, en échange d’avantages financiers ou matériels, assurait l’entrée ou la sortie illégale au Niger d’un non-ressortissant ou d’un non-résident permanent, ou lui fournissait documents de voyage ou d’identité frauduleux.

Le nombre de migrants ouest-africains qui traversaient la frontière nigérienne vers la Libye ou l’Algérie dans le but d’atteindre l’Europe avait rapidement chuté de 350 par jour à 100 par semaine. Et le Niger était devenu non plus un pays de transit, mais un pays de rétention de migrants, régulièrement rapatriés dans leur pays par l’Organisation internationale des migrations (OIM).

L’abrogation de la loi pourrait faire prospérer de nouveau l’économie autour des migrations, qui avait été une source de revenus après l’effondrement du tourisme dans la région septentrionale d’Agadez.

Au grand dam de l’Union européenne, qui avait encouragé l’adoption de cette loi au Niger pour éloigner les migrants subsahariens de ses côtes. Mais les relations de Bruxelles avec Niamey se sont gâtées depuis le renversement, le 26 juillet 2023, du président Mohamed Bazoum, dont le Parlement européen a encore exigé la libération immédiate la semaine dernière.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR