RDC : 8 fosses communes découvertes

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 20 mars, 2017 à 14:03:53 | Lu 73 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

images d illustration

Au moins huit fosses communes ont été signalées par les habitants de Tshimbulu entre janvier et février dans le centre du pays.

L'existence des fosses a été confirmée par neuf témoins originaires de la province du Kasaï-Central. Sur un site situé à Tshimbulu, un fémur humain a été découvert, ainsi que des fragments d'os.

"Nous avons vu des bras et des jambes entièrement exposés parce qu'ils n'avaient pas été bien enterrés", a déclaré un homme qui a trouvé la fosse commune le mois dernier avec des agriculteurs.

Il a parlé sous le couvert de l'anonymat, tout comme une dizaine de témoins interrogés, par crainte de représailles de la part de l'armée.

A deux kilomètres à Tshienke, un autre agriculteur a révélé l'existence deux autres fosses communes contenant des corps déversés par un camion de l'armée à une heure tardive dans la soirée.

Les hommes du village avaient décidé, après le départ du camion, d'en savoir un peu plus. Ils avaient alors vu du sang et de la cervelle dont les trainées dans les hautes herbes les avaient conduits jusqu'à quatre fosses.

L'Organisation des Nations Unies avait indiqué qu'elle soupçonnait les forces congolaises d'avoir tué 84 membres de la milice Kamuina Nsapu près de la ville de Tshimbulu entre le 9 et le 13 février.

Le gouvernement a nié que ses soldats avaient utilisé des armes. Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, avait déclaré que les corps dans les fosses communes étaient ceux des combattants Kamuina Nsapu enterrés par les milices et non par l'armée.

"Je ne vois pas pourquoi les soldats cacheraient la vérité ", avait-il soutenu

Avec la BBC


Auteur: Derome - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]