Côte d’Ivoire-États-Unis: Les exportations ivoiriennes estimées à 666,4 milliards de F Cfa

  • Source: : Web-News | Le 27 juin, 2019 à 09:06:50 | Lu 189 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Image d'illustration

L’African growth and opportunity act a contribué, à hauteur de 18%, à l’ensemble des exportations du pays.

En 2018, les exportations de la Côte d’Ivoire vers les Etats-Unis se sont élevées à 1 milliard 211 millions 675 mille 214 de dollars américains, soit 666,421 milliards de FCfa. Et les produits ivoiriens ayant bénéficié de franchise de droit de douane dans le cadre du Système généralisé de préférence et de la loi américaine sur la croissance et les opportunités en Afrique (African growth and opportunity act, en abrégé Agoa) ont porté sur une valeur totale de 218 millions 444 mille 638 dollars Us, l’équivalent de 120,144 milliards de FCfa. Soit une contribution de l’ordre de 18% des exportations ivoiriennes.

Des chiffres brandis par Kara Diallo, spécialiste de l’Agoa, le 25 juin, au Centre Andrew Young pour la promotion de l’entrepreneuriat à Abidjan-Plateau, à l’occasion d’une session d’information sur l’Agoa à l’intention des journalistes.

Selon le spécialiste, les pays bénéficiaires de l’Agoa  dont la Côte d’Ivoire ont exporté pour 2,4 milliards de dollars de produits agricoles, l’équivalent de 1 320 milliards de FCfa en 2016. Et 20% de ces exportations ont bénéficié des franchises de l’Agoa. Kara Diallo a expliqué que l’Agoa a pour objectif d’accroître le commerce et les investissements avec l’Afrique subsaharienne pour stimuler la croissance et encourager l’intégration économique.

« C’est un programme commercial unilatéral dont l’objectif est de fournir une franchise en droits de douane. L’avantage, c’est que 6 500 produits sont éligibles et peuvent entrer sur le marché américain sans payer de droits de douane et sans quota. Ces produits concernent tous les secteurs : les produits agricoles, pétroliers, le caoutchouc, les noix, le bois, etc. », précise-t-il.

Et de révéler: « Les vêtements et accessoires constituent le principal secteur d’exportation en termes de produits non pétroliers, suivis des exportations d’équipement, de transport (véhicules et pièces détachées) et de métaux primaires. L’habillement  est également  le secteur le plus diversifié, en ce qui concerne le nombre de pays bénéficiaires qui utilisent ces préférentiels ».

Lire la suite 

 

Auteur: Fraternite matin - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]