Economie

Le projet de contribution à la reforestation dans la filière café-cacao présenté à la COP 15

  • Source: : Web-News | Le 20 mai, 2022 à 07:05:48 | Lu 232 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Le projet de contribution à la reforestation dans la filière café-cacao présenté à la COP 15

Le directeur chargé du développement de l'appui agricole du Conseil du café-cacao, Kouassi Khan Jérémie, a présenté jeudi 19 mai 2022, le projet de contribution à la reforestation dans la filière, dans le cadre de la tenue de la COP 15 sur la lutte contre la désertification qui se déroule au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire sis à Abidjan Cocody.


Selon M. Kouassi, ce projet s'inscrit dans le cadre de la politique de préservation de réhabilitation et d'extension des forêts et la filière initiée par l'État de Côte d'Ivoire. Et ce, avec l'adoption des systèmes agroforestiers qui permettront de contribuer à la viabilité et à la pérennité de la culture du binôme café-cacao en offrant aux plantations des agro-écosystèmes plus profitables à l'environnement.


Il vise deux objectifs. Il s'agit notamment d'introduire 60 millions d'arbres sur cinq ans dans le verger cacaoyer et caféier ainsi que dans les communautés des producteurs, et de transférer les techniques agroforestières aux producteurs.


Le projet a également pour but de contribuer à atténuer les effets du changement climatique afin de continuer à produire le cacao et demeurer le leader mondial. Il vise aussi à rassurer les consommateurs internationaux sur la volonté de la Côte d'Ivoire d'assurer la durabilité environnementale de la production.


Dix millions d'arbres ont été produits l'an dernier dont plus trois millions distribués aux producteurs et mis en terre. Cette année, cinq millions d'arbres ont été plantés, ce qui fait 12 millions d'arbres disponibles à planter. Les plantings ont démarré au début du mois de mai.


Il a indiqué que le Conseil du café-cacao effectuera l'immatriculation des arbres au cours du projet. "Nous avons décidé de restituer à la nature ce que le cacao et le café lui a pris en plantant des arbres car la base de la forêt c'est les arbres", a-t-il fait savoir, indiquant que cette introduction d'arbres dans les vergers va garantir aux producteurs une rentabilité économique de leur exploitation.


Le binôme café-cacao représente 40% des recettes d'exportation et 15% du produit intérieur brut (PIB) dans l'économie. Plus de six millions d'Ivoiriens vivent de la chaîne des valeurs du cacao, soit un peu plus du quart de la population.



Auteur: Fratmat.info - Web-News

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]