Economie

Les exportations de cacao en Côte d’Ivoire estimées à 1,85 million de tonnes, en baisse de 0,21%

  • Source: : Web-News | Le 30 septembre, 2018 à 10:09:27 | Lu 351 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Les exportations de cacao en Côte d’Ivoire estimées à 1,85 million de tonnes, en baisse de 0,21%

Les exportations de cacao en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, se sont établies à 1,85 millions de tonnes pour la campagne 2017-2018, en baisse de 0,21%, a indiqué vendredi le PCA du Conseil café-cacao, Lambert Konan, à l’ouverture de la 5e édition de la Journée nationale du cacao et du chocolat, à Abidjan.

«Au 16 septembre 2018, le cumul des achats de cacao déclarés s’établit à 1.938.436 tonnes contre 1.977.770 tonnes sur la même période de la campagne 2016-2017, soit une baisse de 1,99%. Quant aux exportations, elles sont également en légère baisse de 0,21% pour s’établir à 1.858.101», a dit M. Konan.

Il a fait savoir que le revenu brut global perçu par les producteurs de cacao sur la campagne 2017-2018, est ressorti à environ 1.356 milliards Fcfa au 16 septembre 2018 contre 2.024 milliards de Fcfa pour la campagne précédente, soit une baisse de 33%. 



Au terme de la campagne de commercialisation 2017-2018 qui s’achève, il ressort que 72 opérateurs ont été agréés dont 62 locaux (54 négociants et 8 transformateurs) et 10 internationaux détiennent des contrats sur la campagne. 

Cette campagne s’est déroulée dans un contexte marqué par la chute des cours internationaux du cacao d’environ 40% survenue depuis la campagne 2016-2017. Passé de 725 Fcfa/Kg de 2012 à 1.100 Fcfa/Kg à 2016, le prix bord-champ s’est établi à 700 Fcfa/Kg en 2017-2018. 

Le ministre ivoirien de l’Agriculture et développement rural, Sangafowa Mamadou, représentant le Premier ministre, a fait remarquer que cette crise a eu des « incidences négatives à la fois sur le budget de l’Etat mais surtout sur le revenu du producteur », tout en saluant les efforts des producteurs.



« Notre ambition est d’atteindre un taux de transformation minimum de 50% à l’horizon 2020 pour la première transformation », a affirmé M. Sangafowa, indiquant qu’avec plus de 40% de l’offre mondiale de fèves de cacao, la Côte d’Ivoire ne transforme que 33% de sa production. 

M. Sangafowa s’est félicité de « la hausse régulière de la production de cacao de plus de 40% de 2012 à 2017 pour s’établir à un niveau record de 2.019.479 tonnes ». Le swollen shoot, maladie du cacao a cependant affecté le verger ivoirien ces dernières années.



Le gouvernement ivoirien a mis en place un programme d’intensification de la lutte contre le swollen shoot, d’un coût de 36 milliards de Fcfa sur trois ans, lancé depuis janvier 2018, avec pour objectif d’arracher 100.000 hectares (ha) du verger affecté.

La campagne de commercialisation 2018-2019 du cacao s’ouvre le premier octobre 2018. 

 

Auteur: APA - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]