Economie

Pression fiscale: le Président Ouattara en désaccord avec le Fonds monétaire international

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 25 septembre, 2018 à 17:09:38 | Lu 700 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Le Président Alassane Ouattara à l

Une mission du Fonds monétaire séjourne en Côte d'Ivoire en ce moment pour aborder diverses questions liées à l'économie et au développement du pays. A l'issue  des échanges avec les autorités ivoiriennes. Parmi ces recommandations, une particulièrement ne rencontre pas l'assentiment du Chef de l'État Alassane Ouattara. En l'occurrence la pression fiscale.

« Nous avons une mission du Fonds monétaire qui est là en ce moment et qui nous demande d’augmenter la pression fiscale. Alors M. le Premier ministre, vous devez leur demander de voir le patronat. Nous avons essayé l’année dernière et il y a eu l’intervention du patronat. Moi je ne crois pas du tout à la fiscalité élevée. Si je pouvais baisser la fiscalité sur le terrain, je le ferai », a laissé entendre le Président de la République ce mardi 25 septembre à la cérémonie d’ouverture de la CGECI Académie au Sofitel Hôtel Ivoire.

Puis d’ajouter : « Nous avons des dépenses sociales à financer. Les dépenses sociales font le tiers du budget de la Côte d’Ivoire et il faut les financer. Nous ne pouvons pas  avoir un déficit cessible. Nous avons quand-même un rôle de leadership dans la sous-région et même dans la Cedeao en matière de politique économique. Nous devons montrer à chaque instant que nous respectons tous les critères qui nous permettront en 2020-2021 d’avoir de la monnaie unique. C’est-à-dire avoir un déficit budgétaire de 3% au maximum, une dette de moins de 70% où nous n’avons pas de problème et une croissance positive. Il nous faut au moins élargir l’assiette fiscale ».

Aussi, Alassane Ouattara a invité les entreprises à contribuer à l’amélioration de la fiscalité à la base et dans les prestations afin que la Côte d’Ivoire soit en conformité avec ses engagements. En outre, le chef de l’Etat attend de cette 7e édition de la CGECI Academy des recommandations qui permettront d’accélérer l’industrialisation de la Côte d’Ivoire.

Une attente qui cadre bien avec le thème de ce forum économique annuel du secteur privé ivoirien : « Cap sur l’industrialisation : un défis pour tous ».


Auteur: Pierre Ephèse - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]