Volatilité des cours du pétrole dans la Cedeao : Une étudiante explique le phénomène

  • Source: : Web-News | Le 14 novembre, 2022 à 07:11:37 | Lu 417 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Volatilité des cours du pétrole dans la Cedeao : Une étudiante explique le phénomène

L’étudiante Koko Yah Hilary Doris de l’IUA a soutenu son mémoire de Master II, le samedi 12 novembre 2022 sur « Analyse de la transmission de la volatilité des cours pétroliers aux marchés boursiers de la Cedeao ».

Les prix du pétrole impactent significativement l’économie de tous les pays du monde en général et singulièrement ceux de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). Cela, en partie, parce que les cours de l’or noir sont variables sur les marchés boursiers et donc difficiles à maîtriser.

Afin de mieux comprendre ce phénomène, une étudiante a présenté une étude portant sur le thème : « Analyse de la transmission de la volatilité des cours pétroliers aux marchés boursiers de la Cedeao ». Koko Yah Hilary Doris, lors de sa soutenance de mémoire (Master II) à l’Institut universitaire d’Abidjan, à Abidjan-Cocody, le samedi 12 novembre 2022, a démontré que dans un monde globalisé où les marchés sont interconnectés, les rendements pétroliers et les rendements des places financières de l’espace Cedeao sont très volatiles dans le temps. 

Elle a fait cette remarque en s’appuyant sur les données de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) ainsi que celles des marchés boursiers du Ghana (GSE) et du Nigeria (NSE).

Koko Yah Hilary doris n’a pas manqué de proposé des solutions aux Etats de cet espace.

Le jury présidé par Aka Brou Emmanuel, professeur d’Economie de l’Université Félix Houphouët de Cocody était composé de Séraphin Prao, professeur agrégé d’Economie des Universités, par ailleurs directeur de mémoire et d’Omer Kouakou, Maître assistant à l’université Alassane Ouattara de Bouaké.

 Devant ces spécialistes, l’étudiante a mis en évidence sa parfaite connaissance du sujet, en citant des données qui courent sur la période allant du 1er janvier 2018 au 16 juin 2022. Le jury a reconnu la qualité du travail fourni par cette brillante étudiante en sciences économiques, option monnaie, titulaire d’un Bac C, en lui décernant la note de 18 sur 20.

 « C’est une étudiante d’un niveau très élevé. Vous avez vu avec quelle aisance, elle répondait aux questions du jury. Elle montre que notre système éducatif contient encore d’excellents étudiants. La note qu’elle a obtenue devant ce jury de haut niveau est rare. Nous exhortons les autres étudiants à travailler avec sérieux, en prenant l’exemple sur cette jeune fille. Seul le travail de qualité paie », a soutenu Séraphin Prao.


Auteur: Fratmat.info - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]