Faits Divers

Côte d’Ivoire / Des présumés coupeurs de route mis en déroute à Biankouma

  • Source: : Web-News | Le 18 novembre, 2019 à 18:11:50 | Lu 2106 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Des présumés coupeurs de route mis en déroute à Biankouma

Un présumé gang de quatre coupeurs de route a été mis en déroute à Blita, un village de la Sous-préfecture de Santa, dans le département de Biankouma, par des gendarmes, au moment où celui-ci s’apprêtait à mettre à exécution un plan d’attaque, selon une note d’information de la Gendarmerie nationale parvenue, lundi, à l’AIP. 

 Une patrouille de la brigade de Gendarmerie est alertée par des jeunes du village, le 12 novembre, à Blita, de la présence de deux individus suspects, dans un débit de boisson. Ne les reconnaissant pas et soupçonnant que quelque chose d’étrange se tramait, ces jeunes qui ont un comité de surveillance, avaient essayé d’approcher ces individus pour comprendre leur présence dans le village. Ayant opposé une farouche résistance aux villageois, le passage de la patrouille de la Gendarmerie va décanter la situation. Les Gendarmes réussissent à mettre la main sur ces deux individus. 


La fouille du sac qu’ils avaient en leur possession permet aux forces de sécurité de découvrir deux cagoules, une écharpe de couleur noire et un fusil à canon scié. Ceux-ci avouent être des braqueurs et qu’ils sont les auteurs de deux attaques qui ont eu lieu sur l’axe Blita-Zérégouiné, il y a quelques temps. Pressés de questions, ils dénoncent deux autres individus, dont leur chef de gang, qui seraient à Bounta, un autre village de la Sous-préfecture de Santa. 


Un bouclage de la zone a permis à une patrouille de la Gendarmerie, se situant non loin de Bounta, de mettre la main, très tôt le lendemain matin, sur le chef de gang et son fils. Le mercredi est le « jour de marché » de Blita. Ces individus s’apprêtaient à attaquer les paysans et les commerçants qui convoyaient leurs produits et marchandises vers Blita quand ils ont été cueillis par la Gendarmerie qui invite les populations à une franche collaboration en dénonçant tout un individu suspect dans leur zone.

Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]