Faits Divers

Elle crie le nom de son ex au lit, il lui arrache les intestins en lui faisant un fist-fucking

  • Source: : Web-News | Le 08 octobre, 2017 à 11:10:32 | Lu 607 fois | 1 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Elle crie le nom de son ex au lit, il lui arrache les intestins en lui faisant un fist-fucking

Fidel Lopez, un habitant de Sunrise (Floride), vient d’être inculpé pour le meurtre sauvage de sa petite amie Maria Nemeth. Dans la nuit de samedi à dimanche, cette dernière a eu le tort de crier le nom de son ex-mari à deux reprises alors que le couple était en train de faire l’amour.

Il était aux environs de 3h30 du matin lorsque Fidel Lopez a appelé les secours. Au téléphone, le jeune homme de 24 ans a expliqué que son amie avait des difficultés à respirer et était en train de mourir. Arrivés sur place, les policiers ont découvert Fidel Lopez pleurant sur le corps de Maria nue allongée dans une mare de sang.

« Le sol, les portes, les murs, il y avait du sang partout. Il y avait aussi ce qui semblait être plusieurs morceaux de tissu humain sur le sol. C’était un véritable massacre », a rapporté l’officier de police Christopher Piper dans son rapport. Le décès de la jeune femme a finalement été prononcé à 4h02 du matin.

 

Lors de son premier interrogatoire, Fidel Lopez a d’abord expliqué qu’ils avaient eu une séance de sexe sauvage. Maria avait été vomir dans la salle de bain avant de s’évanouir.

Mais très vite, l’homme est revenu sur ses propos. Il a avoué être devenu un véritable monstre lorsqu’il a entendu sa petite amie prononcer à deux reprises le nom de son ex-mari au lit. Il a commencé par tout casser dans l’appartement avant de s’en prendre à elle.

Un fist-fucking fatal !

Il lui a d’abord mis une bouteille de bière dans le vagin, puis un fer à cheveux et ensuite ses deux poings. Ensuite, il a enfoncé son bras jusqu’au coude et lui a arraché une partie des intestins alors qu’elle gisait évanouie. Après s’être lavé les mains, il est sorti pour fumer une cigarette. C’est à ce moment là qu’il a commencé à paniquer.

Inculpé d’assassinat au premier degré et incarcéré à la prison du comté de Broward sans possibilité d’être libéré sous caution, Fidel Lopez risque la prison à vie.

 

 

Auteur: - Web-News


Commentaire (1)


Anonyme il y a 2 semaines (12:56 PM) 0 FansN°: 1

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]