Grand-Bassam : Insécurité: Des hommes armés tirent sur le père et le fils ; plusieurs millions de F Cfa emportés

  • Source: : Web-News | Le 18 février, 2019 à 09:02:37 | Lu 515 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

imge-d-illustration

Nos tristes criminels, qui n'ont de cesse de pourrir la vie aux Ivoiriens, ont revu à la hausse leur capacité de nuisance, en « l’exportant ». Et ce sont deux ressortissants turcs, le père et le fils, qui vont en faire les frais.

Des informations obtenues de nos sources, on apprend, en effet, que le jeune Turc répondant aux initiales de S.I, la vingtaine, est gérant d'une société de briqueterie, située sur la route menant à Grand-Bassam. Précisément, entre le carrefour dit « Chinois » et le village de « Modeste ». Et dans cette entreprise qu'il dirige, son père S.R, moins qualifié, est employé comme ouvrier.

Et tous les jours donc, le père et le fils partent de leur résidence située en Zone 4, à Marcory, pour à leur job, sur la route de la station balnéaire de Grand-Bassam. Le jeudi 7 février 2019, c'est encore ce qu'ils font. Et tout se passe très bien, jusqu'à l'heure de la fermeture. C'est-à-dire, à 18h30'.

Peu de temps après, la plupart des travailleurs de la société sont partis. C'est le moment que choisissent les deux compatriotes de Tayip Erdogan, pour prendre place à bord de leur voiture, et rentrer à la maison. C'est justement là, que les choses vont virer au malheur pour eux.

C'est que brusquement, trois hommes circulant sur une moto, les accostent. Ces quidams qui brandissent des pistolets, intiment l'ordre aux deux hommes, de descendre tout de suite de voiture. S.I et son père S.R s'exécutent.

Là, les gangsters les somment de leur remettre leur sac qu'ils savent, précisent-ils, contenir plusieurs millions de F Cfa. Cette fois, nous apprend-on, le père et le fils, ignorant sans doute que les malfrats, se fichent complètement des droits de l'homme, se permettent d'opposer un refus. Malheur.

Ces brigands ont horreur que leur autorité soit bafouée. Et c'est pour rétablir celle-ci, que ces criminels n'hésitent pas à ouvrir le feu sur eux ; les blessant ainsi sérieusement par balles.

Cela fait, les gangsters s'emparent du sac tant convoité, et prennent la clé des champs avec leur moto ; emportant avec eux, le sac contenant d'importants documents administratifs, des passeports turcs, un ordinateur-portable et surtout, la somme de près de 10 millions de F Cfa.

Plus tard, les deux blessés par balles sont évacués dans une polyclinique à Abidjan. La police, saisie, mène des recherches en vue de retrouver les trois auteurs de l'attaque criminelle sanglante.

Et par ailleurs, donner une réponse, à une importante préoccupation. Celle de comprendre, comment les gangsters savaient-ils que ce soir-là, le père et le fils avaient sur eux, un sac contenant plusieurs millions de F Cfa ? Vraisemblablement, ça pue la complicité interne. Ce « collabo » qui a filé l'information aux malfaiteurs, il va alors falloir le débusquer.

 

Auteur: l'infodrome - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]