Faits Divers

Lutte contre la drogue en Côte d’Ivoire: Plus de 20 tonnes de cannabis et de cocaïne saisies en 18 mois

  • Source: : Web-News | Le 28 juin, 2022 à 06:06:50 | Lu 365 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d'illustration

La cérémonie officielle de la 35e édition de la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogues a eu lieu le 27 juin 2022, au Plateau, en présence du ministre Vagondo Diomandé et de la représentante spéciale du Secrétaire général de l’Onu, Giovanie Biha.
En 2021, les structures de lutte et de répression contre les drogues et stupéfiants en Côte d’Ivoire ont saisi plus d’une tonne de cocaïne, 10 tonnes de cannabis et plus de 750 tonnes de médicaments de qualité inférieure et falsifiés (Mqif).

Au premier semestre de 2022, ces mêmes acteurs ont déjà saisi plus de deux tonnes de cocaïne, plus de sept tonnes de cannabis et un peu plus de 150 tonnes de Mqif.

Ces chiffres ont été révélés, hier, par le secrétaire général du Comité interministériel de lutte anti-drogue (Cilad), Kouma Yao Ronsard Odonkor, à la cérémonie officielle décalée de la 35e Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogues (Jilatid), à l’Hôtel du District au Plateau.

L’événement est célébré le 26 juin de chaque année. Il a pour thème cette année: « Criminalité transnationale organisée et trafic illicite de drogues ».

La manifestation d’hier, point d’orgue de 2022 de la Jilatid, s’est déroulée en présence du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, de la représentante spéciale adjointe du Bureau des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (Unowas), Giovanie Biha, du coordonnateur résident du système des Nations unies en Côte d’Ivoire, Philippe Poinsot, et du représentant régional de l’Onudc pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Amado Philip de Andrés.

Vagondo Diomandé s'imprégnant des saisies. (Ph: Dr)
Vagondo Diomandé s'imprégnant des saisies. (Ph: Dr)



Le ministre Vagondo Diomandé a salué l’engagement de tous les acteurs et partenaires internationaux aux côtés de la Côte d’Ivoire dans son combat contre la drogue. Il a indiqué que la problématique d’abus et de trafic illicite des drogues est de plus en plus alarmante.

« Notre pays est malheureusement en phase de devenir une forte zone de transit. L’analyse des données sur la drogue révèle que les drogues les plus courantes en Côte d’Ivoire sont le cannabis, les substances psychotropes, ainsi que l’héroïne et la cocaïne », a fait savoir le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. Il a averti que la saisie récente de plus de deux tonnes de cocaïne témoigne de la menace de réseaux criminels sur la sécurité et la santé des populations, et aussi sur les économies des pays africains.

Pour Vagondo Diomandé, cet état de fait appelle à une riposte appropriée et coordonnée des États. Et ce, à travers des opérations internationales renforcées et pragmatiques. « Cela nécessite la mise en place d’une stratégie commune et adaptée tant au plan législatif qu’institutionnel », a-t-il recommandé.

Les activités commémoratives de la 35e Jilatid organisées par le Cilad ont débuté le 20 juin, pour s’achever demain. Elles sont meublées de conférences, d’expositions, de sensibilisation communautaire, de communications et d’ateliers réunissant des experts régionaux et internationaux de la lutte contre la drogue.


Auteur: Fratmat.info - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]