Faits Divers

Marié 6 jours après leur rencontre sur facebook, l'histoire incroyable d'un couple nigérian

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 12 janvier, 2018 à 17:01:01 | Lu 312 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Marié 6 jours après leur rencontre sur facebook, l'histoire incroyable d'un couple nigérian

 

 

La nouvelle est devenue virale quand un jeune Nigérian, à travers son profil Facebook a créé l'émeute en publiant une annonce sur la plateforme invitant toute femme désireuse de d'être son épouse à discuter avec lui inbox (en essagerie privée). Le faits-divers aurait pu s'arrêter là si six jours après, le jeune n'avait pas tenu parole! En effet, il a engagé la conversation avec des femmes, puis en a choisi une avec qui il s'est marié 6 jours plus tard.

Après célébration de cet heureux évenement, ils ont partagé leur histoire dans une interview récente avec la BBC.

Lisez le rapport ci-dessous:

Le Chidimma Amedu a créé un poste le 30 décembre, invitant toute femme désireuse d'être sa femme à répondre, a-t-il déclaré à la BBC.

"Je suis en âge de me marier et je suis prêt à assumer. Comprenez que je ne perde pas de temps. 

"Envoyez vos candidatures - les plus qualifiées seront mariées le 6 janvier 2018. La demande se termine à minuit le 31/12/2017", a-t-il posté.

Il a ensuite enchaîné avec le post ci-dessous: 

"j'uis sérieux à propos de ça oohhh. Et ne dites pas que vous ne l'avez pas vu à temps! Bonne chance."

Il a reçu quelques réponses, mais celle d'une certaine Sophy Ijeoma a été celle qui a attiré son attention.

"Je suis intéressé, juste DM moi ... lol", son message lu.

Au début, Sophy pensait qu'il s'agissait d'une blague et elle a simplement répondu pour garder contact.

 

Un Homme en mission

Un message direct de sa part dans sa boîte de réception, suivi d'un appel Facebook, changera pourtant la trajectoire de la vie bien rangée de Sophy.

Deux jours après leur première conversation, il a voyagé à environ 500 kilomètres de son domicile dans la ville d'Abuja (nord du pays) jusqu'à Enugu, dans l'est du pays où elle habitait.

Elle l'attendait à l'extérieur d'un magasin de vente au détail et dans le plus pur style des contes de fées, «c'était le coup de foudre», se souvient-elle.

"Il est l'homme le plus beau que j'ai jamais rencontré et je l'ai aimé instantanément."

Après deux heures de conversation "maladroite", il lui a demandé d'aller rencontrer son oncle, qui d'ailleurs est également résident à Enugu.

Lorsqu'on lui a demandé ce qui lui traversait l'esprit à ce moment-là, elle a dit qu'elle pensait que c'était un peu une blague, mais elle était excitée et a pensé que Chidimma était un personnage assez intéressant.

 

La tradition rencontre la modernité

"Nous sommes arrivés à la maison de l'oncle et il a dit:" Oncle, rencontrez la femme que je veux épouser. "

 

Comme Chidimma, sa famille n'a pas l'air de traîner quand il s'agit de faire les choses, parce que l'oncle a donné son approbation.

En effet, obtenir le soutien de la famille pour votre choix de conjoint est une partie essentielle de la culture Igbo.

Considérant le fait que choisir votre future épouse parmi des dizaines de répondants à une annonce de mariage Facebook est vraiment osé, alors l'épouser six jours après est décidément un grand pas, sinon un plongeon incroyable!

 

A ce moment de leur relation d'un jour, il commençait à poindre sur Sophy que cet homme ne jouait pas, mais comment vous engagez-vous à épouser quelqu'un que vous venez juste de rencontrer?

Elle n'a pas révélé s'ils avaient même partagé un baiser à ce moment-là, mais elle a maintenu qu'elle était captivée par la concentration et la détermination de son nouveau fiancé.

"Quand je l'ai vu pour la première fois, je l'ai définitivement trouvé attirant, mais ce que je ne savais pas, c'était à quel point il était sérieux à propos de m'épouser. C'est après que nous avons rencontré l'oncle que j'ai réalisé que cela pouvait arriver et je le voulais."

 

L'engagement

C'était maintenant au tour de Sophy de s'inquiéter de la façon dont elle allait obtenir l'approbation de sa famille pour épouser un homme qu'elle venait de rencontrer sur Facebook.

Mais ils avaient l'élan et la détermination de leur côté.

S'étant rencontrés et étant tombés amoureux au premier regard, ou premier message - si vous voulez - , et après avoir obtenu l'approbation de l'oncle de Chidimma, le couple a décidé de compléter le cycle en rendant visite à la famille de Sophy le même jour.

Sophy a raconté comment elle a transmis l'information à sa mère. Son père étant décédé,  sa mère a soutenu qu'au regard de la tradition, elle n'avait pas le dernier mot en termes d'approbation pour leur mariage. Il fut alors transmis autorité au frère aîné de Sophy de donner sa bénédiction.

Il semblerait que les chances étaient fermement en leur faveur, car le frère de Sophy ne s'est pas fait prié pour accorder sa bénédiction.

Ainsi après quelques questions d'usage, L'affaire fut officielle - Chidimma et Sophy s'étaient fiancées en six jours.

 

Un mariage consécutif à un gros "goumin goumin"

L'année précédente, Chidimma s'était fiancée à une autre femme et le mariage était prévu pour décembre. Mais la relation s'est effondrée en mars, le laissant découragé.

À l'approche de Décembre, la déception de ne pas être en mesure de réaliser son rêve de se marier l'a poussé à passer une annonce sur facebook, at-il dit.

«J'avais le désir de me marier, j'avais une date en tête, mais pas de fiancée, alors j'ai alors décidé de placer une annonce comme une blague, mais j'étais ouvert et prêt pour cela.

Lorsqu'on lui a demandé si elle savait la raison de cette annonce sur facebook et ses pensées sur la façon dont ce mariage - apparemment précipité - pourrait être considéré comme un rebond, Sophy s'est révélé clair... Elle rejete toutes les suggestions ou allégations tendant à faire croire que sa relation n'a pas été bien réfléchie.

"Je m'en fous - quand vous voyez ce que vous voulez, vous y allez."

Le couple étaient amis sur Facebook depuis plus d'un an, mais ne s'étaient jamais rencontrés ou parlés jusqu'à l'annonce.

"Je suis intéressé, Contacte-moi inbox ... lol" a été tout ce qu'il a fallu pour créer l'étincelle d'amour.

 

Sophy a admis que ses amis étaient sceptiques à propos de tout cela. alors que certains n'y croyait pas du tout, Mais elle leur a dit: "Quand vous le verrez, vous saurez qu'il est le seul".

 

Heureux pour toujours?

Ils se sont donc mariés le 6 janvier lors d'une cérémonie traditionnelle selon les usages de l'ethnie Igbo et ont bien sûr affiché des photos de leur union sur Facebook - pour le plus grand plaisir de la communauté des médias sociaux.

Chidimma a posté une publication disant que les gens auraient pu penser qu'il plaisantait, mais il ne l'était clairement pas.

 

Comme on peut s'y attendre, il y avait des réactions mitigées, mais surtout beaucoup de soutien pour le couple. Ils espèrent avoir un mariage à l'église en avril et peut-être une lune de miel quelque part agréable, at-il dit.


Auteur: isaac Marie - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]