International

Le clip d'un infirmier qui raconte son quotidien devient viral

  • Source: : Web-News | Le 12 septembre, 2017 à 16:09:27 | Lu 86 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Maxime Dro, infirmier dans le Val d'Oise, revient sur les difficultés rencontrées par sa profession dans une chanson, dont le clip comptabilise plus d'1,5 million de vues sur Internet.

Faire passer un message. Tel était l'objectif de Maxime Dro, infirmier aux urgences à l'hôpital Simone-Veil d'Eaubonnne (Val d'Oise), lorsqu'il a partagé le clip de sa chanson "Les Blues Blanches" sur sa page Facebook. Mais il ne s'attendait pas à ce que sa vidéo prenne autant d'ampleur. Pourtant, un peu plus d'un mois après sa diffusion, elle comptabilise plus de 1,5 million de vues. Et pour cause : nombreux sont les professionnels de santé qui se sont sentis concernés par cette chanson.

MONTER LA RÉALITÉ DE LA PROFESSION

"Les Blues Blanches" décrit le quotidien du personnel hospitalier et les dégradations de leurs conditions de travail. Tour à tour, l'infirmier de 36 ans évoque l'attente interminable aux urgences, le burn-out des soignants, le manque de moyens ou encore la surcharge de travail. "A force de subir des situations difficiles, j'avais besoin de m'exprimer", raconte-il au Parisien. Et il n'est pas le seul, car 85 infirmiers, brancardiers, aides-soignants et médecins ont accepté de participer au clip, pour montrer la réalité de leur profession. "On n'ose pas parler des problèmes parce que l'on se dit que l'on est fait pour ça. Grâce à ce clip, on s'exprime à travers la voix de Maxime", explique Aurélie, médecin à Pontoise, qui a pris part au projet.

Si Maxime Dro est heureux du succès inattendu rencontré par sa vidéo, il espère désormais qu'elle participera à faire bouger les lignes.

 

 

Auteur: Topsante - Web-News

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]