International

Un homme perd 35 kilos pour donner une partie de son foie à sa mère

  • Source: : Web-News | Le 13 septembre, 2017 à 14:09:29 | Lu 108 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Un Américain de 38 ans dont la mère était atteinte de stéatose hépatique non alcoolique a perdu 35 kilos pour lui donner une partie de son foie.

"Elle m'a donné la vie, je peux lui rendre la pareille". C'est en ces termes que Brian Bolduc explique le cadeau qu'il a fait à sa mère : l'homme de 38 ans, qui vit à Northbridge (Etats-Unis), a perdu plus de 35 kilos pour sauver la vie de cette dernière, en lui donnant une partie de son foie.

A 68 ans, Rose Bolduc est atteinte d'une stéatose hépatique non alcoolique. La maladie progresse et elle en ressent de plus en plus les symptômes : elle est notamment victime de confusion mentale. Pour guérir, elle n'a pas le choix : une greffe partielle de foie est nécessaire. C'est sans hésiter que son fils lui propose d'être son donneur. Mais lorsqu'il rencontre le docteur Adel Bozorgzadeh, chef de la division de la transplantation d'organes à l'UMass Memorial Medical Center, un hôpital situé à Worcester, c'est la déception : il pèse 125 kilos et son surpoids ne lui permet pas de faire don d'une partie de son foie.

SPORT, ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE ET ARRÊT DU TABAC

Pour Brian, cette annonce est un déclic : il décide de se prendre en main pour sauver la vie de sa mère. Il arrête de fumer et se rend trois ou quatre fois par semaine dans un centre d'amincissement pour faire du cardio et de la musculation. Il est également suivi par des coachs sportifs et des diététiciens, qui élaborent ses repas afin qu'il ne consomme pas plus de 1 200 calories par jour.

Six mois plus tard, Brian pèse 35 kilos de moins et est prêt à donner une partie de son foie à sa mère. "J'ai été très heureux de pouvoir le faire car il n'y a pas beaucoup de gens qui peuvent dire qu'ils ont sauvé la vie de leur mère", a-t-il confié à Mass Live. Grâce à une ablation partielle du foie par laparoscopie, une intervention mini-invasive, Brian s'est rapidement remis de l'opération. Sa mère, quant à elle, est en plein rétablissement. Une chose est sûre : elle n'oubliera jamais le geste de son fils.

 

 

Auteur: Topsante - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]