Affaire des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali, Sidiki Diabaté réagit

  • Source: : Web-News | Le 14 juillet, 2022 à 14:07:11 | Lu 432 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Affaire des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali, Sidiki Diabaté réagit

L’affaire des soldats ivoiriens arrêtés au Mali pour mercenariat est au cœur de l’actualité internationale ces derniers jours. 

Après les débats sur les accusations portées contre la Côte d’Ivoire, l’artiste malien, Sidiki Diabaté s’en est mêlé.

Alors que l’affaire des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali suscite de vives réactions dans les médias, le chanteur malien Sidiki Diabaté s’est ingéré dans la polémique. Pendant que le Mali accuse et la Côte d’Ivoire tente de se défendre, le prince de la Kora souhaite qu’une solution soit trouvée le plus vite possible.

C’est le dimanche 10 juillet dernier que les autorités maliennes ont annoncé l’arrestation de 49 militaires ivoiriens à l’aéroport de Bamako, les accusant ainsi d’être des mercenaires. A l’issu d’un Conseil National de Sécurité, la Côte d’Ivoire a, cependant, soutenu qu’ils sont en détachement comme Eléments Nationaux de Soutien aux contingents de la MINUSMA. Le pays a donc exigé leur libération.

Mais contre toute attente, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a démenti l’information, comme quoi, les soldats ivoiriens interpellés à Bamako comme éléments nationaux de soutien, ne le sont pas en réalité. Ce démenti donne donc toutes les raisons au Mali.

Dans le but d’éviter que cette situation prenne une autre tournure, Sidiki Diabaté, qui se dit  » fils adoptif  » de la Côte d’Ivoire, a interpellé les autorités des deux pays voisins.

C’est sur sa page Facebook qu’il s’est fait entendre.

« Je suis l’exemple palpable qui montre à quel point le Mali et la Côte d’Ivoire sont deux pays frères. J’appelle donc au sens de responsabilité de nos différentes autorités à privilégier le dialogue. Nos deux pays ont une longue histoire commune, vous vous devez consolider ces liens historiques en continuant de nouer des rapports de bon voisinage harmonieux, fondés sur l’amour, le dialogue, la confiance, la tolérance et le respect mutuel, car ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. Vive la paix et la fraternité entre nos deux pays ! « , a-t-il exprimé.


Auteur: Afrikmag - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]