Côte d’Ivoire / Le Gal Doumbia exhorte les familles des 49 soldats à rester dignes dans la douleurs

  • Source: : Web-News | Le 26 août, 2022 à 10:08:37 | Lu 307 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Le Gal Doumbia exhorte les familles des 49 soldats à rester dignes dans la douleurs

Le chef d’état-major général des armées, général de corps d’armée, Lassina Doumbia, a exhorté, jeudi 25 août 2022, les familles des 49 soldats détenus au Mali, à ne pas commercialiser ‘’leurs douleurs’’, lors d’une rencontre initiée au camp Gallieni sis à Abidjan-Plateau.

« Je voudrais vous demander de ne pas commercialiser vos douleurs et de ne pas donner l’occasion à des opportunistes malveillants de s’en servir et de la manipuler à d’autres fin, au moment où en réalité, nous avons plutôt besoin de réconfort et de soutien », a déclaré le  général Doumbia.

Il a profité de cette occasion pour féliciter toutes les familles des 49 soldats pour leur loyauté, en rendant compte des contacts pris avec elles par des personnes sans lien avec la hiérarchie militaire dans les propos desquels elles ont vite perçu des mauvaises intentions.

« Restons solidaires, soudez, évitons les démarches solitaires et évitons surtout de poser des actes qui pourraient compromettre des initiatives en cours », a ajouté le général de corps d’armée.

Quant au porte-parole des familles des 49 soldats, Alfred Kouassi, il a exprimé sa gratitude au président de la République, au gouvernement et au chef d’Etat major général des armées, pour toutes leurs actions en faveur de la libération de ‘’leurs parents’’.

“Soyons forts et soyons vigilants, la situation de nos vaillants soldats au Mali est devenue un fonds de commerce pour certains. C’est devenu aussi une arène de lutte et de positionnement politique pour d’autres, alors il faut que nous qui sommes concernés, sachons discerner le vrai du faux”, a déclaré M. Kouassi, à l’endroit de ses pairs, avant de les inviter à faire confiance aux autorités qui mettent tout en œuvre pour le dénouement de cette situation.

Interpellés dimanche 10 juillet 2022 à l’aéroport de Bamako, au Mali, 49 soldats ivoiriens sont actuellement retenus par les autorités maliennes. Dès l’annonce de l’arrestation, la Côte d’Ivoire a demandé leur libération « sans délai ». Ces militaires ivoiriens sont des éléments du “support national” (NSE).

Auteur: Aip - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]