Samedi 02 Mars, 2024 - 11:09 PM / Abidjan +33
Samedi 02 Mars, 2024 - 11:09 PM / Abidjan +33
News

Côte d’Ivoire : neuf (09) agents publics de Santé interpellés pour pratiques de corruption dans certains services du secteur de la Santé

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
image d'illustration

Neux (09) agents publics dont quatre (05) infirmiers, une (02) infirmière, un (01) médecin et un (01) chauffeur, ont été interpellés suite à une enquête de flagrance effectuée par les Officiers de Police Judiciaire Gendarmes (OPJ) de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance dans le cadre des dénonciations reçues au travers de la plateforme de Signalement des actes de corruption et infractions assimilées dénommée SIGNALIS.


Les résultats de cette enquête ont été révélés par le Secrétaire général de la HABG, Henri Augustin Aka au cours d'un point de presse qu'il a animé ce vendredi 28 juillet 2023 au siège de l'institution à Abidjan-Cocody.


Selon lui, six (06) agents publics dont quatre (04) infirmiers, une (01) infirmière et un (01) chauffeur ont été tous pris en situation de flagrant délit le lundi 24/07/2023. '' Ces agents étaient en possession d’une somme d’argent totale de 654.000 FCFA, de documents confirmant l’existence d’une double comptabilité des recettes issues de la vaccination et de faux rapports d’activités journalières.'', a-t-il précisé.


Poursuivant, il a expliqué qu'une perquisition au domicile d’une des infirmières le 24/07/2023 a permis de retrouvé, entre autres éléments, 21 407 seringues, 701 produits de vaccination et une centaine de flacons vides de vaccins dans des conditions de conservation inadéquates.


Par la suite, (03) autres agents publics de la santé ont été mis aux arrêts à l’issue de leurs auditions dont un (01) infirmier et une (01) infirmière le mercredi 26/07/2023 et un (01) médecin le jeudi 27/07/2023.


''L’enquête a permis de mettre en lumière l’existence d’un réseau de vaccins parallèles organisé par certains agents du ministère de la santé, en violation de la législation en vigueur, pour des avantages personnels indus tout en mettant en danger la vie et la santé de nos concitoyens ; d’une double comptabilité des recettes issues des vaccinations qui ont lieu sur les sites enquêtés (dont une officielle et une autre officieuse) mise en place par certains agents publics de la santé, en violation de la législation en vigueur ; de l’existence d’une clé de répartition des recettes issues des vaccins parallèles entre plusieurs agents publics impliqués ou ayant connaissance de l’existence de ce réseau parallèle.'', a révélé le Secrétaire général de la HABG.


Aux dires du Secrétaire général de la HABG, à l’issue de la procédure d’enquête, les mis en cause seront déférés devant le Procureur de la République près le Pôle Pénal Économique et Financier suivant procès-verbal de la Direction de l’Investigation et des Poursuites de la HABG pour des suites judiciaires.


 Au regard de la gravité des faits relatés, la HABG s'est saisi de l'opportunité d’interpeller tous les agents publics nationaux au respect de la législation et de la déontologie de leurs différentes professions et de réaffirmer son entière adhésion à la vision politique de président de la République Alassane Ouattara d’intensifier la lutte contre la corruption et les infractions assimilées pour faire de la Côte d’Ivoire un pays libre de toutes formes de corruption.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR