Côte d’Ivoire / Sensibilisation sur le VIH/Sida et la COVID-19 autour du projet d’extension du réseau électrique à Divo

  • Source: : Web-News | Le 17 mai, 2022 à 08:05:21 | Lu 128 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d’Ivoire / Sensibilisation sur le VIH/Sida et la COVID-19 autour du projet d’extension du réseau électrique à Divo

La représentante de la société, EIFFAGE RMT, en charge du projet, Tré Jacqueline, a indiqué, samedi 14 mai 2022, au quartier Gremian de Divo, que cette campagne participe du volet social du projet d’extension du réseau de distribution du courant électrique dans 12 chefs-lieux de régions du pays.

« Nous venons certes pour le développement de la ville de Divo, à travers ce projet, mais il ne faudrait pas qu’on rende malade les populations », a souligné Mme Tré. Elle a noté que la réalisation du projet implique la présence de travailleurs qui viennent d’ailleurs et qui rentrent en contact avec les populations locales, avec des risques de contamination de certaines pandémies telles que les Infections sexuellement transmissibles (IST), le VIH/Sida et la COVID-19.

La présidente de l’ONG, IPSDH, Koudou Josiane, animatrice principale de cette campagne, a expliqué aux populations présentes la persistance de ces pandémies et leurs a rappelées les précautions à prendre pour éviter les IST et les VIH/Sida, à travers l’abstinence ou le port correct de préservatif. Les mesures barrières et la vaccination ont été conseillées pour se prémunir contre la COVID-19. Une première campagne de sensibilisation a eu lieu à Divo le 09 avril 2022.

Une étude d’évaluation de l’impact du VIH dans la population en Côte d’Ivoire (CIPHIA), à travers une enquête nationale auprès des ménages, menée entre août 2017 et mars 2018, a indiqué que la pandémie du VIH/Sida demeure une préoccupation de santé publique. En effet, le taux de prévalence est de 2,9% pour les personnes âgées de 15 à 64 ans, dont 4,1% au niveau des femmes et 1,7% chez les hommes. Cela correspond à environ 390 000 personnes vivant avec le VIH (PVVIH), âgées de 15 à 64 ans, en Côte d’Ivoire, note-t-on. Dans le Gôh-Djiboua, le taux de prévalence est de 1,7%.

Concernant la COVID-19, la pandémie n’a pas entrainé de décès à Divo, mais a connu une pique, certaines fois, au niveau des écoles, amenant les autorités sanitaires à fermer momentanément ces écoles qui ont rouvert quelques semaines après. La campagne de vaccination évolue positivement, selon les dernières déclarations du district sanitaire de Divo, et les nouveaux cas sont en baisse.


Auteur: Aip - Web-News

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]