Samedi 02 Mars, 2024 - 10:56 PM / Abidjan +33
Samedi 02 Mars, 2024 - 10:56 PM / Abidjan +33
News

La Côte d’Ivoire va former 240 médecins généralistes en soins obstétricaux et néonataux complets

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp
Single Post
La Côte d’Ivoire va former 240 médecins généralistes en soins obstétricaux et néonataux complets

La Côte d’Ivoire envisage de former 240 médecins généralistes de 2023 à 2026 dans le domaine des soins obstétricaux et néonataux complets, afin de renforcer les ressources humaines en gynécologie et de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle, périnatale et infantile dans le pays.

L’annonce a été faite le vendredi 2 juin 2023 par le représentant du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Soro Kountélé Gona,  lors de la cérémonie de lancement de la première promotion de médecins généralistes à Grand-Morié (département d’Agboville).

« Nous formerons un total de 240 médecins, soit 60 médecins par an. La formation comprendra une période théorique et pratique de six mois, suivie d’un encadrement rapproché par des gynécologues expérimentés. À l’issue de cette formation, le pays disposera de professionnels compétents pour prendre en charge les urgences obstétricales et néonatales », a expliqué M. Soro.

Il a précisé que cette formation serait « très pratique, intense et accélérée », dispensée par des enseignants renommés, utilisant du matériel de pointe et respectant les dispositions légales. Des missions de suivi et de coaching seront effectuées par des professeurs de rang A et des assistants.

« Nous devons agir de manière décisive pour réduire drastiquement la mortalité maternelle et néonatale. Nous avons décidé de mettre l’accent sur le transfert des compétences en matière de soins obstétricaux et néonataux d’urgence aux médecins généralistes. Le contexte actuel nous pousse à agir rapidement. Nous devons permettre à toutes les populations, qu’elles vivent en milieu rural ou urbain, d’avoir accès à des services de santé promotionnels, préventifs et curatifs de qualité », a-t-il souligné.

Soro Gona est convaincu que cette formation contribuera à la réduction de la mortalité maternelle en renforçant les ressources humaines en nombre et en qualité, en assurant une répartition plus équilibrée du personnel et en offrant un accès à des soins de santé primaire ou de proximité de qualité.

Il a donné des instructions à toutes les parties prenantes pour qu’elles s’engagent à faire de ce programme un succès et à répondre aux attentes. Il a également exprimé sa gratitude à la Banque mondiale pour sa contribution financière au projet. Il a demandé aux médecins généralistes bénéficiant de cette formation de faire preuve de professionnalisme en respectant les directives et les engagements.

« Ces médecins formés resteront des médecins généralistes avec des compétences renforcées », a-t-il souligné.

À l’issue de cette formation, les médecins généralistes seront en mesure, entre autres, de réaliser des consultations prénatales approfondies, de maîtriser les techniques de césarienne, d’échographie obstétricale, de suture chirurgicale, d’épisiotomie, de réparation du périnée, d’accouchement normal et difficile. La première promotion de cette formation de médecins généralistes a été baptisée « Promotion Pierre N’gou Dimba ».

La Société gynéco-obstétrique de Côte d’Ivoire (SOGOCI) est chargée de la mise en œuvre de ce projet, tandis que le Programme national de santé de la mère et de l’enfant assurera un suivi renforcé et une évaluation régulière.

Le taux de mortalité en Côte d’Ivoire est passé de 614 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2012 à 385 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2021.

Partages sur Facebook Partages sur Twitter + Partages sur WhatsApp

0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  
Banner 01

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR