Alléluia! Kanye West se prend pour Dieu et donne une messe à Coachella

  • Source: : Web-News | Le 24 avril, 2019 à 15:04:35 | Lu 364 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Alléluia! Kanye West se prend pour Dieu et donne une messe à Coachella

Yeezus a créé l’évènement au festival californien pour le jour de Pâques, dimanche 21 avril. Entre sermons chrétiens, chants gospels et couplets de rap, l’artiste américain a offert au public un de ses «sunday services», et a dévoilé Water, un titre inédit.

Il avait demandé un dôme mais s’est finalement contenté de la pelouse. Privé de festival après un caprice, Kanye West a marqué les esprits des festivaliers de Coachella lors d’une performance en plein air. Le rappeur américain a fait vibrer le désert californien au rythme d’une chorale alliant rap et gospel, dimanche. L’interprète de Flashing Lights était accompagné d’une troupe de privilégiés, en ce week-end de Pâques: Chance the Rapper, Kid Cudi, DMX, Ty Dolla $ign ou encore Teyana Talor... Tous de rose vêtus.

Des centaines de fans se sont massées en bas de The Mountain, une des collines des environs de la manifestation. Au milieu d’une immense pelouse, Kanye West a interprété plusieurs de ses tubes, tels que Jesus Walks, All Falls Down durant sa «cérémonie spirituelle». Quelques classiques donc, avant de dévoiler un titre inédit: Water. Amen, diront les fans, Yeezus (contraction de son surnom Yeezy et de Jésus), ne fait jamais les choses à moitié.

Kanye Debuts New Song “Water” at Coachella pic.twitter.com/gp6DiVWNAJ

— MINT SOUNDS (@SoundsMint) 22 avril 2019

Durant les trois heures de prestation, Kanye West a réinterprété plusieurs tubes comme Do I Do de Stevie Wonder et Try a Little Tenderness d’Otis Redding. Fin 2018, Kanye West devait sortir un nouvel album intitulé Yandhi, mais l’a retardé pour des raisons qui n’ont pas été précisées.

KANYE
"JESUS WALKS"
SUNDAY SERVICE#Coachella pic.twitter.com/CkHwj8eUmm

— Complex Music (@ComplexMusic) 21 avril 2019

Messe façon Kanye

Depuis le mois de janvier, Kanye West, organise chez lui à Los Angeles des «Sunday Service», concerts dominicaux. L’artiste y apparaît tout de blanc vêtu, au milieu d’invités triés sur le volet comme Diplo, Kid Cudi, Tony Williams ou encore DMX. Pensés comme des offices à l’église, ces petits concerts mélangent des reprises très gospels de ses propres morceaux classiques comme I Wonder, ou encore Jesus Walk. Entouré d’un groupe important de musiciens et de chanteurs, Kanye y trône comme un chef d’orchestre.

OTIS- SUNDAY SERVICE pic.twitter.com/G6VFv8f3Ec

— Kim Kardashian West (@KimKardashian) 31 mars 2019

Les premières sessions de ces petits rendez-vous hebdomadaires se voulaient familiales, voire très intimes. Les répétitions étaient partagées par sa compagne, Kim Kardashian sur Instagram. Autrement, aucune trace. Mais les sessions actuelles sont plus ouvertes, notamment celle en plein air sur les collines de Calabasas. Kanye West continue d’entretenir l’image de gourou mystique qui l’entoure. Et ne cesse de ravir ses fans.

De candidat aux présidentielles des États-Unis à prédicateur évangéliste, la mégalomanie de Yeezus n’a pas fini de surprendre. Il le répète à l’envie, il est un «génie créatif». Un nouveau messie, en somme. Celui qui est convaincu d’être «Dieu» serait-il en train de créer son propre culte?

 

Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]