People

Après son concert, Debordo menace Sangaré : Tu vas payer mon argent (vidéo)

  • Source: : Web-News | Le 04 avril, 2018 à 16:04:48 | Lu 459 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Après son concert, Debordo menace Sangaré : Tu vas payer mon argent (vidéo)

« Depuis 1 mois nous préparons un événement. Debordo a signé 1 contrat avec Sangaré Groupe. On a lancé 50 millions pour du buzz sinon le montant arrêté est de 25 millions.
Pour des questions de secret d’instruction je ne me permet de trop parler.
Il a été le 1er à se prononcer.
À la signature du contrat j’ai perçu 6 millions. Quelques jours après j’ai encaissé 4 millions.
Il était convenu de me solder les 15 millions 3 jours avant la date du concert.
Sangaré encaisse l’argent , vit la belle vieà Assinie. Actuellement où je vous parle il a fait venir 4 jeunes américaines installées dans une résidence. Le jour du concert j’étais encore en chambre lorsque mon manager m’appelle et me dit que le prometteur n’est pas en mesure de me payer et donc il me conseille de ne pas aller sur scène. Deux ministres m’appellent et me conseillent de monter. Mais je leur demande que Sangaré soit garder avant toute chose. Alors qu’il s’apprêtait à quitter les lieux, il fut pris interpellé sequestré et neutralisé.
Le podium ayant servi de lieu de spectacle n’a pas été payé. Actuellement où je vous parle Kossonou manager de DJ Ramatoulaye à tous les problèmes car Sangaré a refusé d’y associer son nom. La famille de Sangaré souhaite que cela aille au civil. Moi Debordo j’ai près de 75 personnes qui attendent les 15 millions. Hier mardi il devait partir aux usa. J’ai donné l’ordre de le faire arrêter. La famille de Sangaré dit ne pas être en mesure de rembourser cet argent. Sa maman ose même me dire de déférer son petit et il sortira très tôt à ma grande surprise. »


Auteur: Diaby-Ivoirematin.com - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]