Les graves dérapages de Gédéon qui compare les opposants à des serpents et fait des appels du pied à Ouattara : « Un Président ne dirige pas avec la Bible »

  • Source: : Web-News | Le 31 mai, 2020 à 21:05:10 | Lu 17461 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Les graves dérapages de Gédéon qui compare les opposants à des serpents et fait des appels du pied à Ouattara : « Un Président ne dirige pas avec la Bible »

Gédéon de la Tchetchouvah comme il aime se faire appeler, est un pasteur et missionnaire ivoirien de l’église dite « Le ministère Agodio Zobel » qui fait parler de lui, depuis quelques temps. 

Dans une vidéo, Gédéon de la Tchetchouvah dit aimer la façon dont le chef de l’Etat Alassane Ouattara dirige le pays. Car selon lui, un pays ne se dirige pas avec « la bible en main » mais d’une main de fer.


 Devant son public, il affirme que « le président ADO (NDLR : Alassane Ouattara) veille sur son pouvoir, tout en multipliant les métaphores à propos des opposants comparés à des serpents. J’aime beaucoup sa façon de gouverner le pays. Parce que certains disaient qu’ils voyaient le dos du nageur et ils n’ont rien fait. Et finalement le nageur a fini par les noyer. De la façon il règne, c’est comme ça Salomon a dirigé le pays en Israël. Tous ceux qui voulaient semer le trouble, Salomon les prend, il les frappe, il les tue ou il les enferme ».« Lisez l’histoire de Salomon. Un homme qui veut que son règne soit en paix, tous ceux qui s’opposent à sa façon de voir les choses, il faut les frapper. Lisez l’histoire de Dieu. Quand Satan a tenté de jouer avec son pouvoir est ce que Dieu s’est amusé ? Satan a été maté, persécuté. C’est comme ça un chef d’Etat doit diriger un pays. On ne dirige pas le pays en tant que politicien, la bible en main. Un père de famille qui voit un serpent rentrer dans sa maison, il ne doit pas dire : Voilà un serpent qui rentre dans ma maison. Pendant ce temps, le serpent pique tes enfants qui tombent et meurent. Tu fais honte », a-t-il expliqué. « Que Dieu donne longue vie à notre président ADO pour que la Côte d’Ivoire soit tranquille. Quand les gens viennent se plaindre pour dire que ceux qui sont au pouvoir, c’est leur groupe qui mange. Mais quand le bon Dieu lui-même Jésus Christ a fait la promesse suivante : Quand le fils de l’homme viendra pour régner, vous qui avez souffert, qui avez marché avec moi, vous allez vous asseoir sur des troupes pour régner avec moi », a soutenu le pasteur missionnaire. 


« Dieu bénisse ADO, qu’il mange avec ses gars. S’ils ont entendu ce que j’ai dit et qu’ils veulent me donner à manger, je mange aussi » « Donc Jésus Christ quand il va régner, il va manger avec ses propres gars. Attendez là, nous qui nous promenons matin et soir vous ne faites que nous insulter. Est-ce que c’est juste que Jésus vienne régner demain et il nous écarter et vous inviter à manger avec lui ? Alors, nous encourageons ceux qui sont au pouvoir de manger à leur bienséance. Les autres avaient mangé non ? Arrêtez de critiquer inutilement des choses que vous ne pouvez pas comprendre. Qui va souffrir avec ses gars et il va venir au pouvoir et les laisser pour manger seul ? Où avez-vous vu ça ? », s’est il interrogé. 



 Les graves dérapages de Gédéon de la Tchetchouvah qui compare les opposants à des serpents « Toi-même qui est là, lorsque tu vas souffrir avec ton propre gars à monter une affaire quand ça va marcher demain est ce tu vas l’écarter pour prendre quelqu’un qui a passé son temps à te rivaliser, qui a fait une concurrence déloyale pour te faire tomber ? C’est cette personne que tu vas inviter à manger ? Arrêtez ça ! Dieu bénisse ADO, qu’il mange avec ses gars. S’ils ont entendu ce que j’ai dit et qu’ils veulent me donner à manger, je mange aussi. Le monde est déjà comme ça, on ne peut rien changer. Ceux qui viendront demain après lui, viendront également avec leur équipe pour manger. Alors que chacun de ceux qui sont au pouvoir actuellement creusent des puits chez eux à la maison pour enterrer l’argent. Ainsi, ils sont sûrs qu’ils ne deviendront jamais pauvres. Parce que quand ils vont quitter le pouvoir, ce n’est pas sûr qu’ils reviennent. La Côte d’Ivoire est trop sucrée », a fait savoir l’homme de Dieu. 


 Rappelons que le pasteur Gédéon de la Tchetchouvah, est un Chantre de la « Révolution chrétienne », qui défraie la chronique, depuis quelques temps, sur les réseaux sociaux par ses prédications atypiques. Il prône l’idéologie d’un retour aux fondamentaux du christianisme qu’il soutient par son slogan phare « vivre la révolution chrétienne ». Depuis un certain moment, cet atypique pasteur se fait remarquer par ses prises de position sur des sujets à polémique tels que la polygamie, les rapports sexuels avant le mariage etc. 


 Pour lui, « (…) la Bible n’a jamais dit que la polygamie est un péché. Au contraire, elle est autorisée, notamment à l’homme qui dispose de moyens (physique, matériel et financier) de prendre soin de plusieurs épouses (Exode 21 verset 10). Mais, quand on n’a pas les moyens de sa politique, il est sage de s’en abstenir. A part l’évêque ou celui qui aspire à occuper cette charge dans l’Eglise, les autres croyants sont libres d’épouser autant de femmes qu’ils le souhaitent (1 Timothée 3 versets 1 à 4) (…) ».

Auteur: Afrik Soir - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]