Adhésion au RHDP après tant de bruits : Ahoussou Jeannot ou l'expression de la lâcheté!

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 22 mai, 2019 à 16:05:06 | Lu 461 fois | 1 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Adhésion au RHDP après tant de bruits : Ahoussou Jeannot ou l'expression de la lâcheté!

Ahoussou Jeannot, le président du Sénat de Côte d’Ivoire, a décidé de rejoindre Alassane Ouattara au RHDP, à la grande surprise de tous. Qui l’eut cru ?  

Ce mercredi 22 mai 2019, le président du Sénat a mis fin aux rumeurs de son adhésion au RHDP d’Alassane Ouattara. Il l’a officiellement annoncé. « Je rejoins la famille des Houphouëtistes. Je vais le dire chez mes parents à Didievi (le 02 juin).  Les premiers textes du RHDP ont été élaborés chez moi à la maison. Nous avons travaillé chez moi à la maison. Nous avons réfléchi. Il faut continuer la réflexion. Nous avons peut être tord ou raison. Mais n’ayez pas peur. On a dit tout sur moi.  Je n’ai pas peur. J’ai fait de la politique, ça ne m’effraie pas », a-t-il dit.

L’on savait le président du Sénat dans une mauvaise posture depuis le clash entre le PDCI d’Henri Konan (auquel il appartenait jusqu’à ce jour) et le Rhdp unifié mis en place par Alassane Ouattara et ses nouveaux alliés. Il savait qu'il serait amené à faire un choix s'il veut rester à son poste. Les exemples, il en y a eu sous la présidence de Ouattara. Quand on est pas d'accord, on libère le plancher. Billon a été chassé de la présidence de la région du Hambol.

Bien évidemment, des cadres du RHDP unifié, principalement du RDR, le parti de Ouattara, avaient appelé tous les responsables de l’ex-coalition au pouvoir qui n’adhéraient pas au RHDP Unifié à « rendre le tabouret ». Ainsi, Soro Guillaume a été contraint de quitter la présidence de l’Assemblée nationale, tout comme des responsables dans l’administration publique ont été remerciés, tel Denis Kah Zion, farouche militant du PDCI, congédié de son poste de PCA de la Poste.de Côte d'Ivoire

Se sentant menacé parce que publiquement interpellé par les proches de Ouattara, surtout son homme d’affaires Adama Bictogo, qui n’a de cesse de demander à Ahoussou de clarifier sa position, le président du Sénat avait montré qu’il ne s’attacherait à un poste. « On ne naît pas avec un poste », avait-il répondu.

Mais au finish, il aura eu moins de cran que Soro Guillaume et les autres qui ont préféré être fidèles à leurs convictions ou parti, plutôt que de suivre Alassane Ouattara dans le RHDP pour garder un quelconque poste. Pourtant, comme beaucoup de cadres du PDCI qui, très tôt, ont déposé leurs bagages au RHDP, Ahoussou Jeannot avait la latitude de le faire aisément.

Il aurait rallié le RHDP comme ses frères militants du PDCI, notamment le vice-président Kablan Duncan, les ministres Adjoumani, Danoh Paulin, François Amichia, etc, que cela aurait été compris. Mais le faire aujourd’hui, après des déclarations tapageuses, est à la honte du président du Sénat. Qui, au regard de ses déclarations montrent de la versatilité et une lâcheté qui sont le propre de la plupart des politiciens ivoiriens.

Des politiciens sans vergogne, sans idéologie, sans convictions, qui ne pensent qu’à leurs ventres parce qu’il faut « manger ». Peuvent-ils s’étonner que la jeunesse se perde, soit sans repères, quand eux censés être des modèles sont prêts à tout, même à se dédire, se renier pour peu. Visiblement, avec de tels politiciens, la Côte d’Ivoire est loin d’être cette nation, cette démocratie dont tous rêvent. Enfin, y croient-ils vraiment? C'est à voir!


Auteur: César DJEDJE MEL - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (1)


Ivoire En Mai, 2019 (17:14 PM) 0 FansN°: 1
Bien dit.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]