Affaire ‘’refus de visite à Simone Gbagbo’’ : Le procureur Adou Richard accuse Me Dadjé de délation

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 25 décembre, 2017 à 17:12:37 | Lu 1758 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Le procureur de la république accuse l'avocat de Simone Gbagbo de délation au sujet d'une certaine privation dont serait victime l'ex-Première dame. PH DR

Le procureur de la république, Christophe Adou Richard, s’est inscrit en faux contre les déclarations de Me Ange Dadjé Rodrigue, avocat de madame Simone Ehivet Gbagbo, qui affirmait que la justice ivoirienne empêche des visites à sa cliente en cette fête de Noël. Dans un communiqué dont nous avons reçu copie dimanche 24 décembre 2017, le procureur accuse l’avocat de délation.

COMMUNIQUE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE D’ABIDJAN

Depuis quelques jours, Maître DADJE Rodrigue, Avocat de Madame EHIVET Simone GBAGBO, condamnée pour atteinte à la sureté de l’Etat, se répand sur les réseaux sociaux et dans la presse en ligne, soutenant que sa cliente est privée de visite en cette période de Noël.

Mon Parquet tient à indiquer que ces affirmations, au demeurant fausses, n’ont pour seul objectif que de jeter, comme en a l’habitude Maître DADJE Rodrigue, le discrédit sur l’Institution judiciaire et certaines autorités de l’Etat.

C’est le lieu pour mon Parquet de préciser que, bien que Madame EHIVET Simone GBAGBO soit détenue dans une enceinte particulière avec des règles strictes de fonctionnement, elle a toujours reçu ses visiteurs.

Le 19 décembre 2017, mon parquet a été saisi par Maître DADJE Rodrigue de deux demandes de permis de communiquer. Ces permis signés sont disponibles depuis le vendredi 22 décembre 2017. Cependant, à cette date, les tentatives pour joindre le cabinet de Maître DADJE Rodrigue ont été infructueuses.

Joints téléphoniquement, le samedi 23 décembre 2017, les collaborateurs de Maître DADJE Rodrigue ont laissé entendre qu’ils ne pouvaient les récupérer que sur instructions de leur chef, indisponible selon eux, pour cause de maladie.

Mon parquet n’ayant pas pour mission de gérer le courrier des auxiliaires de justice, quand bien même s’agirait-il de Maître DADJE Rodrigue, avocat de Madame EHIVET Simone GBAGBO, il ne lui revient pas de transporter les permis de communiquer signés à ses bureaux.

 

Fait à Abidjan, le 24 décembre 2017

LE PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

ADOU RICHARD CHRISTOPHE


Auteur: Cesar Djedje Mel-Ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]