Affrontements programmés entre RHDP et pro-Soro dans le village de Ouattara : Le RACI dénonce, un député cité

  • Source: : Web-News | Le 18 mars, 2019 à 18:03:09 | Lu 437 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

imge-d-illustration

Le Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (RACI) dénonce une campagne d’intimidation de ses militants dans la région du Tchologo, précisément à Kong, le village du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, président du RHDP. Dans une déclaration dont Linfodrome a reçu copie, le RACI, mouvement proche de Guillaume Soro, met en garde les responsables locaux du RHDP, auteurs de telles intimidations.

Depuis le début du mois de mars 2019, nous constatons que l'honorable DIOMANDE Abdoulaye Karim, député de la sous-préfecture de Kong, fait des tournées dans la Région du TCHOLOGO pour, dit-on anéantir l'avancée du Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (RACI) dans la région et plus précisément à Kong. 
L'honorable DIOMANDE Abdoulaye Karim, apeuré par la percée fulgurante du RACI, a, au cours d'une réunion publique tenue le 03 mars 2019 au siège du RHDP de Kong, proféré des menaces à l'encontre des responsables locaux du RACI et de la communauté lobi qu'il menace de chasser de Kong si elle continue de soutenir le RACI. Insatisfait de cette sortie inopportune et inopérante, le député de Kong a organisé un meeting le samedi 09 mars 2019 à Togoniéré, dans la sous-préfecture de Ferké, pour cette fois-ci s'attaquer au Président d'honneur du RACI, son Excellence Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, en distillant des contrevérités sur sa démission de la Présidence de l'Assemblée Nationale. Au regard de tous ces faits, le RACI TCHOLOGO,

1- condamne les menaces du député DIOMANDE à l'endroit des responsables locaux du parti ;
2- dénonce les contrevérités tenues à l'encontre de son Excellence Guillaume Kigbafori SORO, dont la démission forcée a été longuement explicitée.
3- invite le députe DIOMANDE à s'en tenir uniquement aux déclarations faites par le Président Guillaume Kigbafori SORO concernant sa démission forcée. C'est le lieu de rappeler utilement à l'honorable DIOMANDE que le peuple ivoirien n'est pas dupe vu qu'il sait distinguer la Vérité du mensonge. La liberté d'appartenir à un parti politique est garantie par la Constitution de la République de Côte d'Ivoire. Par conséquent, le RACI existera partout en Côte d'Ivoire et, particulièrement à Kong.
4- Le RACI TCHOLOGO réagira vigoureusement à toutes les formes d'attaques menées contre son Président d'honneur et contre tout ivoirien menacé injustement par la violation de ses droits constitutionnels
5- Le RACI TCHOLOGO demande à tous ses militants de rester sereins et de continuer la mission d'implantation, de pardon et de réconciliation prônée par notre Président d'honneur.

Fait à Ferké, le 18 mars 2019.

Monsieur SANOGO Katia Adama.

Coordinateur national RACI chargé de la Région du TCHOLOGO.

 

Auteur: linfodrome.com - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]