Côte d'Ivoire : Mabri Toikeuse perd un élément de poids, Famoussa Coulibaly rejoint Amadou Gon

  • Source: : Web-News | Le 22 mai, 2020 à 15:05:17 | Lu 893 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Côte d'Ivoire : Mabri Toikeuse perd un élément de poids, Famoussa Coulibaly rejoint Amadou Gon

Nouveau coup dur pour Albert Mabri Toikeusse après son éviction du Gouvernement lors du dernier remaniement ministériel. 


 Son Directeur de Cabinet Famoussa Coulibaly député de la Commune de Divo a décidé se rallier au candidat du RHDP à la présidentielle d’octobre prochain, Amadou Gon Coulibaly en France depuis le 02 mai dernier pour un contrôle médical. 

 Le candidat malheureux aux élections municipales de 2018 livre les raisons de son choix. « Il n’y a qu’à voir les bonds prodigieux faits par notre pays pour s’en convaincre ! Car si le maître-d ‘ouvrage est le Président Alassane Ouattara, le maître-d’œuvre qui a su conduire son équipe pour avoir ces résultats probants est bien le Premier ministre Gon Coulibaly. », a relevé le président de la Commission parlementaire de la Recherche, de la science, de la technologie et de l’environnement, et également directeur exécutif adjoint du RHDP. 



 Pour le Dr Famoussa Coulibaly, le Premier Ministre Gon Coulibaly a une grande capacité d’écoute et c’est un homme de dossiers qui maîtrise son sujet et d’ajouter : « Cela dit, je crois personnellement que Dieu choisit qui il veut pour en faire un chef ici-bas ; et je pense que la candidature du Premier ministre est à inscrire dans cette donne. (...)C’est l’homme qu’il faut. Un grand travailleur pétri d’un sens élevé du devoir. Un homme épris d’humilité et d’un commerce facile comme j’ai pu en faire moi-même l’expérience. Lors du Conseil politique qui a décidé de sa candidature, nous avons tous entendu les témoignages forts élogieux de ses collègues et le Président Ouattara lui-même a souligné son abnégation et sa loyauté à toute épreuve. ».


Albert Mabri Toikeusse cadre du RHDP issu de l'UDPCI, récemment pris dans une affaire de plainte d'Evariste Meambly pour 1,28 milliards de Fcfa, comme révélé dimanche dernier par KOACI (voir article associé, ndlr), voit sa position de plus en plus fragilisée au sein de son parti d'origine membre fondateur de la coalition au pouvoir qui le suspecte de chantage et de jeu pas clair, en vue de la présidentielle.

Auteur: Koaci.com - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]