Politique

CPI : Le témoin prouve le combat des forces françaises aux côtés des forces pro-Ouattara pendant la crise

  • Source: : Web-News | Le 17 juillet, 2017 à 12:07:05 | Lu 3104 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

CPI : Le témoin prouve le combat des forces françaises aux côtés des forces pro-Ouattara pendant la crise

Dans une vidéo de six (6) minutes présentée par la Défense de Laurent Gbagbo, vidéo réalisée le journaliste témoin Seyi Rhodes lors de la crise post-électorale de 2011, celui a démontré la participation de l’armée française dans ladite crise aux côtés des forces pro-Ouattara.

Dans la vidéo, on voit des chars de l’armée française et des militaires français, armes au poing, qui ont escorté dans la commune de Cocody des « éléments » d’un commando basé à Abobo. Ceux-ci ont accompagné un habitant de la commune à sa résidence.

Dans la scène filmée par le témoin, il a interrogé les combattants ivoiriens qui se sont expliqué devant sa caméra sur le déroulement de la crise et leur collaboration avec les Français. « Notre base, c’est Abobo. Nous on vient d’Abobo. Le commandant, c’est Kéita Souleymane ». Ce dernier confie au journaliste qu’il a perdu des soldats dans les combats et enregistre également des blessés dans ses rangs. « De mon côté, il y a eu sept éléments qui sont tombés et sept qui sont blessés. Ça fait 14 », dit-il.

Un de ses lieutenants explique leur présence dans la guerre. « Nous sommes là pour libérer le pays pour que monsieur Ouattara s’installe. Notre problème, c’est ça ! Actuellement, les gens de Gbagbo sont entrés de piller les maisons, ils ont tout cassé. En ce moment, il n’y a pas de manger, ils ont tout pris. Nous sommes là aussi pour sécuriser Cocody-Angré, c’est pourquoi il y a eu front sur le terrain vers carrefour de la 2. On a repoussé les ennemis. C’est pourquoi on est en train de sillonner. Là, on vient déposer un, il ressort », explique cet élément du commando d’Abobo, qui s’exprime mieux que son commandant.

Il aussi indiqué qu’ils travaillent en étroite collaboration avec les forces françaises.

« Nous sommes en bonne relation avec les Français. Il n’y a pas de problèmes avec nous et les Français. Ils font leur travail et on apprécie leur travail. Nous avec eux, c’est la famille. La Côte d’Ivoire et la France, nous ne sommes pas des ennemis. Nous sommes des frères, on est des alliés depuis le temps d’Houphouët, Dieu merci, monsieur Alassane et monsieur Bédié sont ensemble, c’est la famille ! On n’a pas de problème avec la France… », a-t-il rassuré. Ce soldat montrait une familiarité avec des soldats français. Des chaudes poignées de main accompagnées de rigolades étaient visibles dans la vidéo. 

 

Auteur: César DJEDJE MEL - ivoirematin.com - Web-News

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]