Dédicace de son 4e essai: Geoffroy-Julien Kouao appelle les intellectuels à sauver la Côte d’Ivoire

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 12 juin, 2019 à 09:06:45 | Lu 103 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Geoffroy-Julien Kouao a dédicacé son livre pour une lectrice

Le juriste et analyste politique Geoffroy-Julien Kouao a, de nouveau, lancé un appel aux intellectuels ivoiriens pour sauver la Côte d’Ivoire. C’était le samedi 8 juin 2019, lors de la dédicace de son dernier essai littéraire intitulé ‘’2020 ou le piège électoral’’ dans lequel il pose le cadre théorique, juridique et institutionnel des élections en Côte d’Ivoire.

Le samedi 8 juin 2019 Geoffroy-Julien Kouao a organisé une cérémonie de dédicace de son nouvel ouvrage. Celle-ci s’est tenue à la librairie Carrefour Siloé, à Cocody Saint Jean, et a noté la présence de plusieurs invités dont des personnalités politiques et des organisations des droits de l’Homme+

A cette tribune, Geoffroy Kouao a invité les intellectuels ivoiriens au travail, un travail d’ensemble pour sauver la Côte d’Ivoire. « Le rôle du politique consiste à gérer la cité. Celui de l’intellectuel est de penser la société, de réfléchir à son organisation et à son fonctionnement », dit-il à l’abordage de la première partie de son nouvel essai.

L’intellectuel, selon l’écrivain, ce n’est pas forcément le fonctionnaire, ou le lettré, ou le diplômé. « Le fonctionnaire n’est pas forcément un intellectuel, c’est un salarié. Avoir beaucoup de diplômes ou de grands diplômes ne fait pas de quelqu’un forcément un intellectuel, nuance », a affirmé Geoffroy-Julien Kouao.

C’est pourquoi le juriste, analyste politique et écrivain a dédié son quatrième essai aux intellectuels. « Je dédié ce livre aux intellectuels ivoiriens. Contrairement à une opinion admise, les professionnels de la pensée, de la réflexion, en Côte d’Ivoire, font preuve d’un activisme remarquable de pertinence. Nous devons redoubler d’efforts pour éclairer les populations sur leur rôle, leurs droits et devoirs dans la construction d’un Etat démocratiquement viable, économiquement prospère et socialement apaisé », a fait savoir Goeffroy-Julien Kouao.

Dans son dernier essai, l’auteur propose des solutions pour en finir avec les élections mortifères. Il appelle à l’avènement d’un régime parlementaire en Côte d’Ivoire.


Auteur: César DJEDJE MEL - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]