Politique

Elections municipales 2018 à Port-Bouët : La Liste RHDP a le soutien de Petit Bassam

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 18 septembre, 2018 à 14:09:50 | Lu 373 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d'illustration

Dans le cadre de ses visita d’actions et de solidarité, Siandou Fofana, ministr’e du tourisme et des loisirs était  l’hôte de l’Association pour le développement d’Abia Gnambo (ADAG), samedi 15 septembre 2018.

Ayant pour souci majeur de contribuer au développement de sa localité et à l’insertion des jeunes, Siandou Fofana a tenu à rassurer les habitants du quartier petit Bassam en particulier les membres de l’ADAG quant aux problèmes qu’ils rencontrent dans leur quotidien. Il l’a exprimé en ces termes : « En vérité, on ne peut pas passer sous silence l’accueil chaleureux dont nous avons été l’objet. Nous sommes là pour vous aider à vous développer. Il faut que Port-Bouët donne envie. Pour les cas d’insécurité, il y aura une brigade qui surveillera Petit Bassam à la fin du mois. Dès cette semaine, j’aviserai mes collègues Bruno Koné et Anne Désirée Ouloto pour qu’ils se penchent sur les cas de canalisation et d’assainissement que vous avez évoqués. Je vous rassure. Vous avez fait un choix. Et nous allons faire en sorte que votre choix soit respecté. En plus du respect de votre choix, vous n’aurez pas à le regretter. Nous allons créer des emplois pour les jeunes et les femmes du village. Petit Bassam sera à la tête et non à la queue. Nous allons tout mettre en œuvre pour que vous soyez fiers de votre village ».

Pour Innocent Dogoua, président de l’ADAG, la présence de Siandou Fofana est un signe d’espérance et de bénédiction pour le village.  «Vous êtes un grand homme au grand cœur. Notre village a un sérieux problème de canalisation et d’assainissement. Quand il pleut, on est confronté à des inondations. Nous avons également deux rues impraticables qui ont besoin de bitume.

Poursuivant, il a égrainé le chapelet des problèmes de la jeunesse dudit village notamment l’insertion professionnelle de ces derniers.  «  Malgré ses efforts, la jeunesse est livrée à elle-même. Et pourtant, Port-Bouët a tous les atouts : l’aéroport international, le port d’Abidjan, la zone industrielle de Vridi et les grandes entreprises pétrolières sont à Port-Bouët, précisément sur la terre d’Abia Gnambo», a –t-il savoir.

Pour finir, la présidente des femmes d’Abia Gnambo et le Chef du village de Petit Bassam ont manifesté leur disponibilité pour la candidature au poste de premier magistrat de Port-Bouët de la liste RHDP.


Auteur: Naho Coulibaly - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]