Politique

Georges Ezaley à ces parents bassamois : « Restons Dignes et gardons espoir pour demain qui n'est pas très loin »

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 25 janvier, 2019 à 11:01:50 | Lu 465 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d'illustration

Mercredi dernier, la Chambre Administrative de la Cour Suprême a rejeté le recours du candidat à la mairie de Grand-Bassam, Georges Philippe Ezaley, relatif à la non prise en compte, dans les résultats publiés par la CEI, du vote d’une partie des électeurs dont lui-même, lors du dernier scrutin électoral.

Dans une lettre dont nous avons reçu copie, le désormais ex maire de Bassam a réagi à cette décision. Tout en se refusant à tout commentaire, Georges Ezaley appelle ses parents au calme, à la retenue et à garder espoir.

 

Lire l’intégralité de la lettre

Très chère Population de Grand-Bassam,

Depuis quelques heures, la Chambre Administrative de la Cour Suprême vient de donner sa décision sur le recours que nous avions engagé pour la non prise en compte, dans les résultats publiés par la Cei, du vote de milliers d'électeurs lors du dernier scrutin électoral dans notre circonscription. Il est vrai que nous fondions beaucoup d'espoir sur cette décision de la Cour Suprême pour des questions d'équité, de justice et de démocratie tout simplement.

Cependant, elle vient de rejeter, contre toute attente, notre recours qui devrait permettre à des milliers de Bassamois exclus, de prendre part au choix de leur Premier Magistrat.... Nous ne commenterons pas cette décision de justice pour l'instant, dans l'attente d'une copie de l’arrêt pour connaitre les motivations qui fondent ce rejet…

Chers parents, à ce stade de mon propos, mes premières pensées vont vers vous, population de Grand Bassam, oui, c'est à vous que je veux dire merci... Merci pour le courage et l'abnégation dont vous avez fait montre durant ces échéances électorales malgré toutes sortes de menaces, d'intimidations et d'achats de conscience... C'est pour vous que nous nous sommes battus également et vous nous l'avez si bien rendu.

A aucun moment, nous nous sommes sentis seuls ou abandonnés. Môh, dada môh. Je n'oublie pas tous les conseillers Municipaux, l'équipe de campagne, les bénévoles et toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à quelque niveau que ce soit à cette merveilleuse aventure électorale ; vous avez su rester digne jusqu'au bout ; c’est pourquoi je veux ici vous féliciter tous et vous dire encore merci et bravo.

J'ai également une pensée pour mon directeur de campagne adjoint Adama KAMAGATE, enseignant incarcéré depuis octobre dernier à la Maca malgré 7 demandes de remise en liberté toutes refusées. Que tous les blessés et autres victimes, et leurs parents' trouvent également ici l'expression de mon soutien.

Le processus électoral vient de prendre fin ; Respectueux des institutions de mon pays, je voudrais inviter au respect des décisions annoncées.

Restons Dignes et gardons espoir pour demain qui n'est pas très loin…

Merci aussi à ces amis de la Côte D’Ivoire, aux nombreux ivoiriens, amis, connaissances ou tout simplement anonymes qui par un post, un sms ou un appel m'avez témoigné de votre soutien et encouragements dans cette quête de la vérité des urnes, à l'occasion d'une simple élection locale.

Merci enfin au PDCI-RDA et à son Président, son excellence Henri Konan Bédie pour tout leur soutien et leur amour pour Grand-Bassam. Je reste aujourd'hui plus que jamais à la disposition du Pdci ma famille politique que je n'ai pas reniée hier.

On ne peut renier sa famille fût-elle politique sans se renier soi-même y compris ses propres convictions et valeurs.

Bassamois je reste disponible pour vous et pour les défis prochains qui s'annoncent pour notre pays et pour Grand Bassam ville symbole de notre pays, si chère à mon cœur que je servirai encore et toujours, aujourd'hui et demain de bien de manières à vos côtés.

Ensemble nous allons encore étonner la Côte D'Ivoire et le Monde entier.

 

ICI C'EST GRAND-BASSAM n’est-ce pas ?

Alors restons mobilisés et gardons espoir !!!

Dieu est au contrôle et il fera grâce !

Qu'il bénisse Grand-Bassam et Qu'il bénisse notre pays

 

 Georges Philippe EZALEY.


Auteur: Pierre Ephèse - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]