Le Burkina et la Côte-d’Ivoire veulent se « partager les informations sécuritaires pour éviter des surprises » (Ministre de l’Intérieur)

  • Source: : Web-News | Le 18 décembre, 2017 à 20:12:43 | Lu 462 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Le Burkina et la Côte-d’Ivoire veulent se « partager les informations sécuritaires pour éviter des surprises » (Ministre de l’Intérieur)

Le ministre ivoirien de l’Intérieur Sidiki Diakité, a affirmé, dimanche à Abidjan, que la Côte d’Ivoire « doit partager les informations sécuritaires avec le Burkina Faso pour éviter des surprises », à l’issue d’une réunion de travail avec son homologue burkinabé, dans le cadre du traité de l’amitié et de coopération (TAC).

 

« Nous devons partager les informations sécuritaires avec le Burkina Faso pour éviter des surprises à nos frontières », a indiqué M. Diakité, ajoutant que « le renforcement de la sécurité est primordial ».

Le ministre burkinabé de l’Administration territoriale Siméon Sawadogo, a pour sa part souligné que les deux pays « ont une grande convergence sur le terrorisme ».

« Nos Forces de défense et de sécurité doivent avoir une parfaite collaboration aux postes frontaliers », a poursuivi M. Sawadogo.

A l’issue de la réunion, les difficultés rencontrées par les forces de défenses et de sécurité sont, entres autres, les tracasseries policiers, les conflits fonciers, les identifications des populations.

L’objectif de la réunion est de faire le point des actions transfrontalierères entre les deux pays.

La frontière terrestre entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso est longue de 484 Km.

Alerte info/Connectionivoirienne.net


Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]