Monnaie de la CEDEAO : Mamadou Koulibaly remercie Alassane Ouattara pour ses révélations sur l’ECO

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 11 juillet, 2019 à 15:07:08 | Lu 513 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Monnaie de la CEDEAO : Mamadou Koulibaly remercie Alassane Ouattara pour ses révélations sur l’ECO

Dans son « Jeudi, c’est Koulibaly » du 11 juillet 2019, le Pr. Mamadou Koulibaly s’est prononcé sur la question de la monnaie unique au sein de la CEDEAO. Selon lui, les déclarations du président Ouattara à Paris au sujet de l’Eco a levé le voile sur l’impossibilité de créer cette monnaie en 2020.

S’appuyant sur les propos du président Alassane Ouattara à Paris, au sortir de sa rencontre avec Macron à l’Elysée, M. Koulibaly a affirmé que la CEDEAO n’est pas encore prête à  lancer sa monnaie commune en 2020, tel qu’annoncé.

« Le président Ouattara nous a rendu service. Il nous a montré que la CEDEAO n’est pas encore prête pour la monnaie unique. Elle ne sait peut-être pas comment nous le dire, mais le peu qu’il (Alassane Ouatara) a pu nous dire, montre que la difficulté est grande au sein des pays membres », a déclaré Mamadou Koulibaly.

L’ex-ministre de l’Economie a relevé que, si l’on s’en tient aux propos du président ivoirien qui a affirmé que « le Cfa ne va pas disparaître mais va juste changer de nom pour devenir Eco », et que les autres pays de la CEDEAO vont au fur et mesure les rejoindre, c’est qu’il impossible que cela arrive. En tout pas en 2020.

« Je ne vois pas comment les pays qui sont hors Cfavont accepter, aujourd’hui en 2020, de sortir de la liberté monétaire pour venir s’enfoncer dans la servitude monétaire. Je ne vois pas comment le Nigeria, le Ghana, la Guinée et les autres pourraient accepter cela »

Le Pr Mamadou Koulibaly a indiqué que, au delà du scénario volontariste de certains pays de commencer l’Eco maintenant, le scénario réaliste montre que cela est impossible. Il voit mal le puissant Nigeria accepter de suivre la Côte d’Ivoire et les autres pays de l’UEMOA dans le Cfa en abandonnant le Naira.

Pour lui, le silence radio sur des questions telles que l’harmonisation des politiques économiques, l’harmonisation monétaire entre le Cfa et huit autres monnaies de la zone CEDEAO, l’établissement de l’ECco par rapport aux autres monnaies telles que le Dollar, le Yen, les structures et marchés financiers, la gestion de la réserve de changes, montre « qu’aucun problème n’a été réglé ». D’autant plus « qu’aucun traité sur la monnaie Eco » n’a été signé dans la CEDEAO.

Entre autre réalité qui font croire à professeur Mamadou Koulibaly que cette monnaie ne sera pas fonctionnelle en 2020, c’est le fait qu’à quelques mois de 2020, l’on n’a pas le statut de la Banque centrale de la CEDEAO, ni les textes sur l’actionnariat de cette banque, ni sur comment seront gérés les déficits des pays membres de la CEDEAO.

C’est pourquoi, appelle t-il les anti-Cfa à continuer la lutte : « Il faut qu’on continue de se batte durement contre le Cfa pour obtenir notre monnaie unique. Il ne faudrait pas surtout baisser les bras et qu’on dise, ça y est, on a la monnaie unique en 2020 ».


Auteur: César DJEDJE MEL - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]