Municipale de Port-Bouët : Siandou Fofana annonce des poursuites contre la présidente d’une CEI locale

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 19 octobre, 2018 à 01:10:46 | Lu 467 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Le ministre Siandou Fofana déterminé à rafler la mairie de Port-Bouët

Le ministre Siandou Fofana a annoncé des poursuites judiciaires contre Koudouho Hortense, présidente de la Commission électorale indépendante (CEI) locale 2 de Port-Bouët. Et pour cause, le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) accuse celle-ci de fraudes massives en collusion avec son plus grand adversaire Dr Emmou Sylvestre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

« Il y a eu des fraudes massives et nous ne pouvons pas accepter cela. Certains seront poursuivis dont Koudouho Hortense, la présidente de la CEI locale 2 où de nombreuses irrégularités ont été constatées », a déclaré Siandou Fofana face à la presse ce jeudi 18 octobre au siège du RHDP à Port-Bouët.   

Ces faits graves ont conduit son équipe, a-t-il reconnu, à s’opposer à la compilation de certains procès-verbaux (PV).

« Dans de nombreux bureau de vote il n’y a pas eu vote à cause de Koudouho Hortense en complicité avec Dr Emmou. Contre toute attente, nous retrouvons 144 urnes bourrées équivalent au nombre de bureaux de vote où les populations n’ont pas pu exercer leur devoir civique. Nous avons donc empêché les compilations des PV parce que nous ne savons pas d'où viennent ces urnes », a-t-il expliqué.

Et de poursuivre : «  Dans des bureaux de vote de la CEI locale 2, rien n'a été coché sur les fiches de pointage qui servent à faire les PV. Et pourtant des PV ont fait l’objet de signatures. En outre, trois électeurs n'étant pas inscrits sur la liste ont voté parce que leurs noms apparaissaient sur la tablette. Des scrutateurs sont subitement devenus président de bureau de vote. Il y a eu tricherie, il y a eu vol. Pour rien au monde nous n'accepterons cela.»

 Aussi, Siandou Fofana a-t-il demandé « la dissolution des CEI locales de Port Bouët  car elles sont disqualifiées ». En revanche, il a exigé que « la CEI centrale elle-même organise la future élection ».

Pour le reste, le candidat du RHDP salue la reprise de l’élection municipale à Port-Bouët et reste confiant pour sa victoire.

 


Auteur: Pierre Ephèse - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]