Offensives sur les réseaux sociaux : A peine sorti de prison, Alain Lobognon remet le couvert, ce que l’ancien ministre exige encore au pouvoir

  • Source: : Web-News | Le 18 février, 2019 à 08:02:09 | Lu 434 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

imge-d-illustration

Alain Lobognon a remis le couvert de ses sorties offensives sur les réseaux sociaux en exigeant cette fois du pouvoir, dans un post disponible sur sa page facebook, la publication de la liste des formations politiques en Côte d’Ivoire. Une réaction qu’il a eu suite à des « supputations » qu’il dénonce à propos de la création par Guillaume Soro, le vendredi passé, de son mouvement, le Conseil politique.

Au lendemain de sa libération de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, Alain Lobognon, en remerciant toutes les personnes qui se sont mobilisées pour sa cause, montrait qu’il n’était pas prêt à baisser les bras dans son combat politique. Le député de Fresco continue si bien de l’illustrer. Ce, de par son activisme sans relâche sur les réseaux sociaux.

L’ex-ministre des Sports, en sursis pendant 6 mois devant la justice, poursuit ses offensives sur sa page facebook. Cette fois, il adresse un message au pouvoir, via le ministère de l’Intérieur, pour exiger la publication de la liste des partis et groupements politiques en Côte d’Ivoire. « Le ministère de l’intérieur doit impérativement publier la liste de tous les partis politiques légalement constitués en Côte d’Ivoire. La bonne gouvernance l’exige », écrit M. Lobognon.

L’ex-cadre du Rdr, ajoute que sa nouvelle famille politique, le Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (Mvci) a déjà adresser une correspondance au ministre de l’Intérieur « pour laisser des traces » relativement à la préoccupation qu’il pose. Alain Lobognon est parti des réactions qu’a suscitées la création du mouvement politique de Guillaume Soro, le vendredi 15 février dernier, pour faire ce commentaire. « Un Homme politique a créé le Comité Politique le 15 février 2019. Déjà des supputations émanant de personnes en conflit permanent avec les lois de la République. Pendant ce temps, nous attendons depuis plusieurs mois, la publication, par le ministère de l’Intérieur, de la liste officielle des partis et groupements politiques ivoiriens », a martelé l’ex-prisonnier fraichement sorti de la Maca. 

Alain Lobognon a remis le couvert de ses sorties offensives sur les réseaux sociaux en exigeant cette fois du pouvoir, dans un post disponible sur sa page facebook, la publication de la liste des formations politiques en Côte d’Ivoire. Une réaction qu’il a eu suite à des « supputations » qu’il dénonce à propos de la création par Guillaume Soro, le vendredi passé, de son mouvement, le Conseil politique.


Auteur: l'infodrome - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]