Réconciliation nationale / Des ex-rebelles avouent : « Nous regrettons l’absence de Gbagbo »

  • Source: : Web-News | Le 11 août, 2017 à 09:08:24 | Lu 908 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Réconciliation nationale / Des ex-rebelles avouent : « Nous regrettons l’absence de Gbagbo »

Un nouveau mouvement vient de voir le jour. Il s’agit de l’Amicale des forces nouvelles. Et c’est son président Félicien Sécongo, qui l’a révélé au grand public. C’était hier, lors d’une conférence de presse à Cocody. Ce mouvement envisage de faire la promotion du discours de paix et de réconciliation prôné par le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro. De ce fait, Félicien Sécongo, a regretté l’absence de l’ancien président Laurent Gbagbo dans le processus de la réconciliation nationale.

« (…) A ce stade de mon propos, nous nous permettons de regretter l’absence du président Gbagbo, co-initiateur et co-animateur du dialogue inter-ivoirien signé à Ouagadougou en mars 2007, (…) Quand nous disons que nous regrettons l’absence du président Laurent Gbagbo, c’est dans un cadre précis et c’est sérieux. (…) Nous aurions voulu qu’a ce stade de la vie de notre pays, que le président Gbagbo soit là, lui qui constitue donc une des personnes aptes et averties tout comme Guillaume Soro dans la conduite des négociations, il aurait donc été  utile pour l’avancée de ce dialogue entre Ivoiriens. Et lequel dialogue est censé pour nous, de conduire la Côte d’Ivoire à la réconciliation », a avoué Félicien Sécongo.

 

Auteur: Diaby-Ivoirematin.com - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]