Politique

Revue de presse du lundi 10 juillet 2017

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 10 juillet, 2017 à 07:07:56 | Lu 526 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Bonjour à tous. Guillaume Soro, Amadou Gon et les ex-combattants continue d’alimenter les journaux ivoiriens

3000 sympathisants pour la rentrée solennelle de l’Union des soroistes (UDS), titre Nord sud quotidien. Ce journal proche du président de l’Assemblée nationale informe que Méité Sindou, président de la cérémonie a indiqué que « Personne ne peut arrêter Guillaume Soro », après avoir précisé que l’UDS n’est pas un parti politique. Pour notre voie, cette cérémonie est une la preuve que l’ex-Premier ministre s’oppose à Alassane Ouattara. « Soro montre ses muscles à Ouattara », barra-t-il à sa une faisant observer que les partisans du chef de l’Etat ont été attaqués. Comme lui, le journal Aujourd’hui assure que Guillaume Soro attaque frontalement Ouattara. Le Patriote indique que cette cérémonie fut « une foire aux injures ».

Amadou Gon a accordé une interview à JA. Plusieurs organes en ont fait l’écho. « 2020 c’est loin », réagit-il au sujet de son ambition à succéder à Alassane Ouattara. Le Premier ministre a donné son avis sur Guillaume Soro, la récente mutinerie, la grève dans la Fonction publique. C’était chaud dimanche à Bouaké, informe Soir info et l’Inter. «  Des ex-combattants tente encore de mélanger Bouaké », titre l’Inter  précisant que le mouvement n’a pu perdurer car « les forces de l’ordre ont fait une descente musclée au corridor nord de la ville ». Pour Soir info, « il y a eu chasse aux sorcières ».

 

 

Auteur: santa yerim - Ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]