Situation socio-politique- Déboires des pro-Soro Coulibaly Sié (porte-parole de la Cma-Gks) : « Nous y sommes préparés »

  • Source: : Web-News | Le 22 février, 2019 à 10:02:31 | Lu 869 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

imge-d-illustration

Coulibaly Sié, porte-parole de la Coordination des mouvements et associations de soutien à Guillaume Kigbafori Soro (Cma-Gks), s'est prononcé, mardi 19 février 2019, sur les déboires de partisans de l'ex-président de l'Assemblée nationale en raison de leur choix politique. 

« S'il est des personnes qui n'ont pas intérêt que des gens soient persécutés, c'est bien les libéraux qui sont au pouvoir. Si par manque de reconnaissance, on persécute les hommes de Soro, on devrait craindre pour les lendemains... Nous sommes dans le champ politique. Évidemment, nous sommes préparés à cela. Guillaume Soro y est préparé. Nous sommes animés par la volonté de rétablir la démocratie en Côte d'Ivoire », a étayé M. Coulibaly. Il se trouvait, à la rédaction de L'inter (groupe Olympe) à Abidjan-Marcory. Venu présenter son mouvement, Coulibaly Sié a été interrogé sur l'actualité politique avec la récente démission de Guillaume Soro de la présidence de l'Assemblée nationale, et les développements qui s'en sont suivis. Le porte-parole de la Cma-Gks a déploré que des pro-Soro fassent l'objet de « traques, d'intimidations » dans leurs sphères politiques voire d'activités socio-professionnelles. M. Coulibaly, fustigeant des « pratiques d'une autre époque », a appelé les partisans du député de Ferké, à rester fermes sur leurs étriers. Il les a invités à s'inspirer de leur leader, Guillaume Soro, homme « rassembleur » qui a fait du pardon et de la réconciliation, son credo.

Agacé tout particulièrement par de récents propos d'anciens cadres des ex-Forces nouvelles ayant durement critiqué M. Soro, Coulibaly Sié a regretté une « mauvaise stratégie » : « Des personnes pensent tirer des dividendes du Rhdp unifié en insultant Guillaume Soro ».

Concernant l’étiquette de « chef rebelle » qui est accolée à Guillaume Soro, Coulibaly Sié a fait cette réflexion : « Soro s'est porté comme le régulateur de cette crise. Si aujourd'hui, ceux qui bénéficient de la crise estiment qu'il est un rebelle, alors, ils sont tous rebelles. On ne peut pas bénéficier des fruits et dire qu'il est rebelle. Où sont les tuteurs ? ».

Coulibaly Sié a encouragé la mise sur pied de la plateforme annoncée par le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, afin de plancher sur les « vrais problèmes de la Côte d'Ivoire ». Ladite plateforme devrait permettre un « équilibre des forces et instaurer la vraie démocratie ».

Selon M. Coulibaly, la Cma-Gks revendique une trentaine de mouvements depuis sa création en décembre 2018. La structure travaille « d'arrache-pied » et « en bonne intelligence » avec les différents mouvements engagés aux côtés de Guillaume Soro. « C'est dans la diversité que nous serons forts », a assuré Coulibaly Sié.

La Cma-Gks a mené plusieurs activités, a annoncé son porte-parole. Entre autres activités : une opération de don de sang et une mobilisation récente de plus de 400 partisans de Guillaume Soro à Abidjan- Port-Bouet.

 

Auteur: linfodrome.com - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]