Situation socio-politique: Des partisans de Soro et ceux de Ouattara s'entre-déchirent, voici les raisons

  • Source: : Web-News | Le 08 mars, 2019 à 09:03:23 | Lu 472 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

imge-d-illustration

La mutation de l’Alliance pour le Changement (APC), depuis le samedi 02 mars dernier, en parti politique divise partisans de Guillaume Soro et ceux de Ouattara.

La guéguerre entre le chef de l’Etat Alassane Ouattara et son filleule Guillaume Soro, s’est déportée au sein de l’Alliance pour le changement (APC), initialement un mouvement de soutien aux actions du Chef de l’exécutif ivoirien.

Une assemblée générale tenue le samedi 02 mars dernier, sous l’impulsion de son président Alphonse Soro, décidait de la mutation de ce mouvement en un parti politique, avec pour mission, d’accompagner l’ancien patron du parlement ivoirien, Guillaume Soro dans ses ambitions présidentielles. « L'APC se transforme en parti politique au terme d'une assemblée générale extraordinaire et annonce son soutien indéfectible à Guillaume Soro dans la perspective de l'élection présidentielle de 2020 », avait expliqué  Alphonse Soro à l'issue de cette  AGE.

Une initiative, qui sans surprise, aura suscité la colère de bon nombre de militants et membres de la direction de cette plateforme, restés fidèles au président Ouattara. Lors d’une conférence de presse tenue, le mercredi 06 mars 2019, M. Kader Aboudramane Ouattara, secrétaire général adjoint ainsi que plusieurs membres fondateurs de l’APC sont montés au créneau pour dénoncer l’illégalité de l’assemblée générale organisée « unilatéralement » par le président sortant.

Selon M. Kader cette action du président « démissionnaire », Alphonse Soro, relève de celle d'un « individu à la recherche d'alibis pour satisfaire son ambition personnelle ». Ce qu’ils (ses camarades et lui), n’entendent pas laisser prospérer. Une seconde assemblée générale extraordinaire, est annoncée pour samedi prochain. Il s’agira, à cette occasion,  de réaffirmer le soutien du mouvement au président Ouattara et marquer son ancrage au sein du RHDP.

« J'aimerais dire aux membres des structures de bases qu'ils ne sont pas trompés (…), et leur dire de continuer d'avoir confiance dans notre organisation, de rester mobilisés pour gagner la bataille de la cohésion, parce qu’ADO reste l'âme de l'APC », a-t-il lancé. L'AGE de samedi  poursuit-il décidera des voies et moyens « légaux » pour poursuivre le groupe de Soro. " qui fait un usage frauduleux à des fins personnelles du logo de l'APC", a conclu Kader Aboudramane Ouattara.

 

Auteur: linfodrome.com - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]