Situation socio-politique en Côte d’Ivoire : Le député pro-Soro Abel Djohoré demande pardon

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 06 juin, 2017 à 11:06:20 | Lu 2971 fois | 1 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

images d illustration

Ils semblent inébranlables les pro-Soro, malgré les coups qui viennent de partout y compris Jeune Afrique. Ils restent déterminés dans leur engagement pour la réconciliation et la paix en Côte d’Ivoire. Le député Abel Djohoré, l’un des fidèles de Guillaume Sooro le fait savoir dans un post sur les réseaux sociaux. « Aucune voie, aucune issue, aucune alternative ne s'offre aux ivoiriens si ce n'est la repentance, le pardon et la réconciliation de quelque bord que nous soyons », dit-il.

Et pour cette réconciliation, le militant du RDR demande pardon aux Ivoiriens et appelle tous particulièrement le pouvoir à faire de même.  « Oui, pour la renaissance de mon pays, je demande pardon, j'accepte de pardonner. L'Afrique du Sud l'a fait et la réussi. Nous le pouvons. Oui, nous pouvons nous libérer de la prison de la haine qui nous maintient dans la belligérance. Oui, nous pouvons libérer nos frères et sœurs maintenus dans les prisons depuis le 11 avril 2011. Osons le pardon, osons la réconciliation pour mériter d'être la partie de la vraie fraternité », réclame le député Djohoré.


Auteur: César DJEDJE MEL - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (1)


Anonyme En Juin, 2017 (11:35 AM) 0 FansN°: 1
Oui libérez nos parents, amis et frères détenus injustement dans vos goulags, pour le reste on verra après.Vous demandez pardon parce-que vous sentez votre fin très proches. Où est passée votre arrogance légendaire? bande d’hypocrites! le sang versé des innocents Ivoiriens réclame vengeance et réparation, vous ne vous en tirerez pas aussi facilement. Vous irez goûter à la chaleur de vos prisons le moment venu, à moins que vous ne préfériez prendre vos jambes à vos cous comme des lâches, pour échapper à la vraie justice. Que Dieu vous garde longtemps en vie afin que vous puissiez apprécier à votre tour, à toutes les souffrances que vous avez fait endurer aux Ivoiriens.

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  


Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]