Societe

Abidjan, Bouaké, Aboisso, Daloa: Des gendarmes en colère réclament des primes

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 21 avril, 2017 à 11:04:59 | Lu 490 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d illustration

Démarré depuis le lundi 10 pour prendre fin le lundi 24, un recensement biométrique a cours dans les casernes et services de militaires et de la gendarmerie. A cause de la colère de certains agents enrôleurs qui réclament des primes non payées, cette opération connait quelques difficultés. 

« Des gendarmes ont été désignés pour suivre le stage d’enrôlement à l’Ecole de la gendarmerie. Les agents enrôleurs ont droits à une prime de 33.600 Fcfa pour les deux semaines. Mais ils n’ont encore rien eu. A Bouaké également, ils ont perçu 20000 Fcfa pour les deux semaines tout comme à Aboisso et à Daloa. La hiérarchie n’est pas informée de ces primes à double vitesse. C’est pourquoi nous réclamons nos primes et lançons un appel au commandant supérieur et au ministère auprès du président de la République chargé de la Défense » a déclaré l’un des agents, au nom de tous ses collègues.


Auteur: Gks - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]