Après Bouaké : Tirs à Daloa, Korhogo prend peur, écoles et commerces fermés

  • Source: : Ivoirematin-News | Le 06 janvier, 2017 à 11:01:51 | Lu 40069 fois | 1 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

images d illustration

Le soulèvement des militaires, ce matin à Bouaké, se généralise dans les capitales de la zone Centre-Nord-Ouest (Cno) anciennement occupée par l’ex-rébellion armée de Côte d’Ivoire. Le mouvement d’humeur a gagné Dalao.

>>> Lire aussi - Mutinerie à Bouaké, Daloa Et Korhogo : Voici Ce Qu'ils Réclament

Une habitante jointe par téléphone a confirmé l’information.  « Oui, il y a des tirs. Mon mari dont le service est près du camp commando m’a appeléE pour dire qu’il y a des tirs. Ils sont enfermés dans leur bureau dont ils ne peuvent sortir. Tous les parents sont allés récupérer leurs enfants dans les écoles qui ont commencé à fermer. Nous sommes enfermés. On ne sait pas ce qui se passe, on se pose la question. Vraiment priez pour nous », a raconté cette source sur la situation à Daloa, jointe par téléphone.

Du côté de Korhogo, une source affirme qu’il n’y pas eu de tirs. Cependant, la population est prise de panique. « Nous avons appris ce qui se passe à Bouaké. Mais ici, il n’y a pas de tirs. On a vu les militaires faire des mouvements vers le corridor. Les gens sont paniqués. Tous les parents sont allés chercher leurs enfants à l’école. », a assuré un habitant joint par téléphone. 


Auteur: César DJEDJE MEL - ivoirematin.com - Ivoirematin-News


Commentaire (1)


Anonyme En Janvier, 2017 (08:23 AM) 0 FansN°: 1

Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]