Des trafiquants d’espèces protégées écroués par la justice ivoirienne au premier semestre 2017 (ONG EAGLE Côte d’Ivoire)

  • Source: : Web-News | Le 13 septembre, 2017 à 09:09:21 | Lu 153 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

Des trafiquants d’espèces protégées écroués par la justice ivoirienne au premier semestre 2017 (ONG EAGLE Côte d’Ivoire)

Onze trafiquants d’espèces protégées ont été écroués par la justice ivoirienne au premier semestre 2017, annonce l’Ong EAGLES-Côte d’Ivoire dans une note d’information transmise mardi, à l’AIP.

Spécialisée dans la lutte contre le trafic d’espèces protégées, EAGLES-Côte d’Ivoire dénombre dans les détails, l’arrestation de trois trafiquants avec 42,5 kg d’ivoires et de sept peaux de panthères à Abidjan, le mois de mai et de huit autres spécialisés dans la chasse, la collecte, et la vente d’écailles de pangolins mis aux arrêts en juillet, précise la note.

Après avoir été entendus, ces trafiquants fauniques ont été conduits à la maison d’arrêt de correction d’Abidjan (MACA), où ils attendent d’être jugés.

Inscrits sur la liste des espèces menacées de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), l’on comptait au début du XXe siècle, 20 millions d’éléphants en Afrique. Le nombre est passé à seulement 1,2 million en 1980 et à 500.000 éléphants aujourd’hui, rapporte le document.

Présent dans neuf pays d’Afrique, le réseau EAGLE a permis l’arrestation de près de 2000 trafiquants opérant dans le trafic d’espèces intégralement protégées, rappelle-t-on.


Auteur: - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]