Le ministère ivoirien de la Protection sociale veut "s’attaquer au chômage" et créer 85.000 emplois

  • Source: : Web-News | Le 12 janvier, 2018 à 09:01:06 | Lu 351 fois | 0 Commentaires
PARTAGES | J'AIMES |
content_image

image d-illustration

Le ministre ivoirien de l'Emploi et de la protection sociale, Jean Claude Kouassi, a promis jeudi de "s'attaquer au chômage" et créer 85.000 emplois en 2018 pour les jeunes et les personnes vulnérables, à l'occasion d'une cérémonie de présentation de vœux.

"Nous devons agir vite et bien, engager et poursuivre sans délai les réformes attendues par le gouvernement et les Ivoiriens. Agir, pour nous, c'est s'attaquer au chômage, cause première de l'exclusion, parce que synonyme d'absence de revenu, d'identité et de dignité", a déclaré M. Jean Claude Kouassi.

Pour lui, "la valeur de l'emploi comme facteur d'intégration sociale est irremplaçable" au regard de la marginalisation qui guette les personnes vulnérables, surtout ceux que la naissance ou les accidents ont privé des moyens de se défendre des aléas de la vie.

Recevant les vœux de ses collaborateurs, à l'agence de la Caisse générale des retraités et agents de l'Etat (Cgrae) à Cocody-Attoban (Est Abidjan), M. Kouassi a affirmé qu'"il est urgent d'agir pour contribuer à l'édification d'une Côte d'Ivoire plus inclusive, qui ne laisse personne de côté".

"Agir, c'est adopter et réaliser le plan d'actions stratégiques (PAS) pour la période 2017-2020 de la Politique nationale de l'emploi (PNE), avec à la clé, la création de 85.000 emplois, notamment pour les jeunes et les populations les plus vulnérables", a-t-il ajouté.

Concernant le Projet filets sociaux productifs, il a assuré que cela sera étendu aux 20.000 derniers ménages dès février-mars 2018 pour atteindre la cible de 35.000 ménages, c'est-à-dire six mois avant l'échéance convenue avec la Banque mondiale.

Il a par ailleurs annoncé l'extension du régime de sécurité sociale aux travailleurs indépendants et la mise en œuvre du régime de retraite complémentaire par capitalisation au profit des agents du secteur public et du privé.

Pour la réussite de cette politique sociale, M. Jean Claude Kouassi a dit attendre de ses collaborateurs "un engagement personnel à accomplir les missions avec foi, abnégation, loyauté, sérieux, dévouement, dignité et fierté".

 

 

Auteur: Abidjan.net - Web-News


Commentaire (0)


Commentez cet article

  Auteur

  Commentaire :

  

Service Commercial

Abidjan: +225 02 03 25 65    |    Usa, Canada, Europe : | +225 02 03 25 65   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]